30 de moins de 30 ans 2019 : Justine Blanc

« La liberté n’est pas l’absence d’engagement mais la capacité de choisir. » – Paulo Coelho

Université / University

Master 2 « Management et Carrières d’Artistes » – Université Lumière Lyon 2 / « Management and Artist Careers » – Université Lumière Lyon 2

Mémoire / Research paper

« Les pratiques du vinyle à l’ère du numérique » / « Vinyl practices in the digital age »

Poste actuel / Current position

Directrice de structure et de production – Cold Fame / Festival La Messe de Minuit

CEO & production manager – Cold Fame / Festival Les Messes de Minuit

 

>> Facebook <<

 

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Abbey Road – The Beatles

Le chef d’oeuvre ultime, que mon père m’a fait écouter alors que j’avais une dizaine d’années. Il ne m’a plus jamais quitté, c’est mon album de chevet.

Definitely Maybe – Oasis

L’album qui a accompagné mes années lycée et que je ne me lasse pas d’écouter.

Is The It – The Strokes

L’album que j’ai joué des dizaines et des dizaines de fois à la batterie, du début à la fin.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Ma rencontre avec Jean-Noël en 2015. J’avais programmé son groupe, Last Train, sur un festival que j’avais monté avec des amis à l’époque. Ça a tout de suite matché. Quelques mois plus tard, j’intégrais Cold Fame, et l’histoire continue depuis.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Ça fait un peu instant promo mais c’est vraiment très objectif : un concert de Last Train. J’ai rarement vu une telle cohésion sur scène, un lâcher prise incroyable. Ils ne font pas de la musique, ils font de la magie.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

C’est un rêve de gosse. Passé les délires d’enfant de vouloir être détective privé ou hôtesse de l’air, ça a très vite été une évidence pour moi. La musique a toujours été une constante, même si j’ai mis quelques années à savoir comment transformer cette passion.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

«  Mr. Bojangles » – Nina Simone
«  Hallelujah, I Love Her So » – Ray Charles
«  Sun King » – The Beatles
« Time » – Pink Floyd
« The Night They Drove Old Dixie Down » – The Band
« Le baiser » – Indochine
« Best of You » – Foo Fighters
« Hard to Pretend » – Zimmerman
« Parade » – Kévin Morby
« Armellodie » – Chilly Gonzales

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

On a beaucoup de chance d’avoir un statut privilégié pour les artistes/techniciens du spectacle en France, ainsi que de nombreuses aides destinées à favoriser la création, la professionnalisation des équipes, par rapport à d’autres pays. L’enjeu de ces prochaines années sera de se battre pour maintenir l’engagement politique en faveur de la culture pour qu’elle reste accessible au plus grand nombre.

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

S’il n’y avait plus la musique, il y aurait toujours l’entrepreunariat, c’est sûr. Je m’essaierais à plein d’autres domaines très divers et monterais d’autres business. Ça devient très vite addictif de se dire qu’on est le capitaine de son propre navire. Ça pousse à se challenger, à réfléchir en permanence, à trouver des solutions, on a jamais de certitudes, tout peut arriver et c’est ce qui fait que c’est aussi excitant.

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

Abbey Road – The Beatles

The ultimate masterpiece, which my father made me listen to when I was a dozen years old. It has never left my side, it’s my bedside album.

Definitely Maybe – Oasis

The album that accompanied my high school years and that I never get tired of listening to.

Is The It – The Strokes

The album I played dozens and dozens of times on drums, from start to finish.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

My meeting with Jean-Noël in 2015. I had programmed his band, Last Train, on a festival I had set up with friends at the time. It was an instant hit. A few months later I joined Cold Fame, and the story has been going on ever since.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

It’s a bit of a promo moment but it’s really very objective: a Last Train concert. I’ve rarely seen such cohesion on stage, such an incredible release. They don’t make music, they make magic.

Why on earth did you want to work in music?

It’s a kid’s dream. Once I got past the childish fantasies of wanting to be a private detective or a stewardess, it was soon obvious to me. Music’s always been a constant, even if it took me a few years to figure out how to turn that passion into something else.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

«  Mr. Bojangles » – Nina Simone
«  Hallelujah, I Love Her So » – Ray Charles
«  Sun King » – The Beatles
« Time » – Pink Floyd
« The Night They Drove Old Dixie Down » – The Band
« Le baiser » – Indochine
« Best of You » – Foo Fighters
« Hard to Pretend » – Zimmerman
« Parade » – Kévin Morby
« Armellodie » – Chilly Gonzales

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

We are very fortunate to have a privileged status for artists/technicians in France, as well as many grants to encourage creation and the professionalization of teams, compared to other countries. The challenge for the coming years will be to fight to maintain the political commitment to culture so that it remains accessible to the greatest number of people.

Is there life after music, and what would yours be ?

If there was no more music, there would still be entrepreneurship, that’s for sure. I’d try my hand at a lot of different things and set up other businesses. It gets addictive very quickly to think you’re the captain of your own ship. It makes you challenge yourself, think about it all the time, find solutions, you never have any certainties, anything can happen and that’s what makes it so exciting.

 

 

 

 

  

 

 

Laisser un commentaire