30 de moins de 30 ans – Florence Nowak

« Le monde n’est qu’une branloire pérenne » – Montaigne

Université / University 

Doctorat d’anthropologie de la musique, EHESS
Master 2 spécialité Musique, EHESS
Master spécialité Culture, Sciences Po Paris

Ph.D. Anthropology of Music, EHESS
M.Phil. Music, EHESS
M.A. Cultural Management, Sciences Po Paris

Mémoire / Master Research Paper

Thèse « Regional music goes digital: challenges of the Garhwali music industry » / « Regional music goes digital: challenges of the Garhwali music industry »
« Du toit du monde au world wide web : Circulations des clips de musique garhwalie » / « From the top of the world to the world wide web: Circulations of garhwali music clips »

Poste actuel / Current position

Musicienne et chercheuse freelance / Freelance musician and researcher

>> Profil LinkedIn <<

>> Facebook<<

>> Site Web <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Anuradha Nirala  – “Mul mul keku”

Je suis tombée sous le charme en l’entendant dans un bus dans l’Himalaya, c’est la chanson qui m’a décidée à faire une thèse sur ce répertoire.

Les Musiciens de St-Julien  – “J’avais cru qu’en vous aymant”

Ça fait partie de ces interprétations parfaitement justes, qui donnent ce sentiment de soulagement : “ils ont tout compris”.

Les Oies Grasses  – “Awawawawaw”

C’était une création collective en résidence avec mes amis, chantée en costume d’écrevisse,  j’y pense toujours quand je suis démotivée.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

C’est le Festival d’Aix qui a élargi mon horizon, notamment son département Passerelles, qui n’a pas volé son nom. J’y ai fait des rencontres géniales, et j’y ai vraiment trouvé ma juste place.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Eh bien Muse va passer en France cette année…Si quelqu’un veut m’accompagner, moi j’y vais ! C’est à la fois un grand show et une prouesse musicale.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Je n’ai pas pu m’en empêcher ! Pourtant j’ai failli faire complètement autre chose de nombreuses fois, mais c’est bien trop nécessaire, j’y suis revenue à toute vitesse.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

L’intégrale de Bach (ils ont le temps, allez)
Vegedream – « Ramenez la coupe à la maison » (pour qu’ils sachent que notre civilisation est basée sur le foot)
Un solo de Zakir Hussein (car le rythme, c’est un plaisir universel)
Chicago – « Street Player »  (pour le kif)
Dire Straits – « Sultans of Swing’
Pink Floyd – « High Hopes » (pour comprendre le mal du siècle)
Ismael Lô – « Tajabone »
Schubert – Symphonie n°8 (pour sa délicatesse)
Opéra de Pékin
« La rirette » (pour qu’ils puissent socialiser rapidement)

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

La musique en ligne sera ce que nous en ferons. Dans un contexte où la législation peine à émerger, il ne faut pas laisser cette industrie devenir un grand champ de bataille où règne la loi du plus fort ou du plus riche. Où les premiers arrivés ferment la porte derrière eux, l’illégalité se monnaye, et la création est coincée entre censure et indifférence. Il nous revient à chacun-e d’imposer notre intégrité.

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Pas vraiment ; je ne vois pas ce qui pourrait un jour effacer la musique de ma vie. Mais en cas de catastrophe mondiale ou de torture, je pense que je trouverais mon bonheur dans la BD.

Autre chose à rajouter ?

J’ai répondu à ce questionnaire par une magnifique soirée d’automne, bercée par la musique du train, et je recommande. Levez les yeux, ouvrez les oreilles !

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

Anuradha Nirala  – “Mul mul keku”

I fell for this song in a Himalayan mountain bus, and it had me apply for a Ph.D. on Garhwali music.

Les Musiciens de St-Julien  – “J’avais cru qu’en vous aymant”

This is one of those recordings that make you sigh with relief and a feeling of understanding, because the interpretation is just so perfectly right.  

Les Oies Grasses  – “Awawawawaw”

This was a collective creation with friends during an art residency, and it had to be sung in a crawfish costume. I always think of this as a motivational boost.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

The Festival d’Aix did broaden my perspectives, especially at the Passerelles department which is entirely aimed at bridging cultural gaps. I met amazing people there, and I found my true place. 

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Well, Muse happens to be playing in France this year… I’m going, joiners welcome ! It’s both a great show and a musical prowess.

Why on earth did you want to work in music?

I couldn’t help it! I did almost do something else a few times, but it is way too necessary for me to function at all, so I came back running. 

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Bach’s integral (suppose they’re not busy)
Vegedream – « Ramenez la coupe à la maison » (France’s unofficial hymn for the soccer world cup, so that they know our whole civilization is based on people running in shorts)
Zakir Hussein playing solo (because rythm is universally cool)
Chicago – « Street Player »  (because it’s awesome)
Dire Straits – « Sultans of Swing’
Pink Floyd – « High Hopes » (so that they get the angst around them)
Ismael Lô – « Tajabone »
Schubert – Symphony n°8 (for its finesse)
Beijing Opera
« La rirette » (some bawdy drinking song, so that the aliens can make friends quickly)

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

Online music will be what we make it. In a context where legislation is hardly starting to emerge, we must not allow this industry to turn into a huge battlefield where the strongest or the richest gets it all. Where it is first come first served, where illegality can be paid off, and creation is stuck between censorship or indifference. It is our responsibility to fight for integrity.

Is there life after music, and what would yours be ?

Not really; I don’t see how music could ever not be part of my life. However in the event of force majeure, I could be happy working in comics or video games.

Anything you’d like to add ?

I answered these questions while enjoying a beautiful autumn sunset to the lulling sounds of the train, definitely would recommend. Keep your eyes up and your ears open!

« The world is but a perennial swing and sway » – Montaigne

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s