#PrixLNO 2018 : Dorian Perron – « J’innove »

« It’s better to burn out than to fade away » – Neil Young

Université / University

ESSEC Business School – MSc in Management – Chaire Média & Digital
University of Queensland – Master of Global Management
UC Berkeley – Learn2Launch Program
UCP – Licence de droit français

Mémoire / Master Research Paper

L’avenir des modèles des grands groupes médias publics français et britanniques
/
The future of French and British large public media groups

Poste actuel / Current position

Co-fondateur de Groover, en charge du business development et de la musique / Fondateur et rédacteur-en-chef de Indeflagration / Co-founder @ Groover, in charge of business development and music / Founder and Editor-in-chief @ Indeflagration

>> Profil Linkedin <<

>> Twitter <<

>> Profil Facebook <<

>> Instagram pro <<

>> Blog pro <<

>> Site web <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

David Bowie – « Five Years »

La première fois que j’ai été époustouflé par Bowie… Et parce que cela fait presque exactement 5 ans que j’ai mis les pieds dans le music business sans le savoir en créant Indeflagration.

Fleetwood Mac – « I’m So Afraid »

Concert le plus fou de ma vie à Isle of Wight 2016, Lindsey Buckingham a du prolonger le solo jusqu’à 10 minutes sur I’m So Afraid, j’avais des frissons tout le long. J’en ai des larmes aux yeux quand j’écoute et regarde le live de 1976 à Rosebud. J’aurais fait n’importe quoi pour vivre ça 40 ans plus tôt.

François & The Atlas Mountains – « La Fille aux Cheveux de Soie »

Je me souviens encore très exactement de ma première écoute de ce morceau, dans ma voiture. J’ai du l’écouter en boucle jusqu’à arriver en Normandie depuis Paris. J’ai eu la chance de rencontrer Amaury (percussionniste, inventeur du Coconut Music Festival) mais pas encore François. Un jour peut-être ?

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Le 17 juin 2016. Cela faisait déjà presque 3 ans que j’avais lancé Indeflagration, au départ simplement comme passe-temps, et c’est devenu une vraie aventure entre amis au fur et à mesure. Ce jour-là on a organisé notre tout premier concert à Petit Bain avec l’Américain Ryley Walker (1ère grosse date parisienne) et Thousand (Talitres), sans trop savoir ce qu’on faisait. Les concerts étaient fous, il y avait plus de 300 personnes, beaucoup d’amis. Plus belle émotion de ma vie liée à la musique pour l’instant !

Et sinon, c’est bien sûr la rencontre avec Romain, Rafaël et Jonas à Berkeley qui a conduit à la création de Groover en septembre 2017. On a été faire le Desert Daze Festival à Joshua Tree ensemble, c’était le début d’une histoire un peu folle.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Plus des lieux que des groupes en particulier : un passage au Pop-Up du Label l’hiver en commençant par un dîner canon à l’étage, puis se laisser surprendre par la programmation du soir (billets très abordables entre 5 et 8€ !) Ou à Petit Bain l’été, sur le même format !

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Aucune idée. Cela s’est fait complètement par hasard, puis j’ai été pris dans l’engrenage et je ne le regrette pas une seconde.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Si on reste très littéral (au début), et qu’on essaie de varier ensuite :

David Bowie – « Starman »
Space – « Prison »
Beach House – « Space Sound »
The Rolling Stones – « Can’t You Hear Me Knocking »
Yes – « Awaken »
Electric Light Orchestra – « The Diary of Horace Wimp »
Prefab Sprout – « Bonny »
Dire Straits – « Telegraph Road »
Daft Punk – « Digital Love »
Andy Shauf – « The Magician »

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Le secteur de la musique fait déjà face à une diminution de l’importance des intermédiaires, des échelons auparavant absolument nécessaires pour créer, produire et rendre disponible sa musique à des auditeurs. C’est une bonne chose, mais il en découle qu’il est d’autant plus difficile de se faire connaître, de percer, ainsi que de continuer de bénéficier d’un support humain essentiel.

Comment continuer de faire émerger les talents et les accompagner, en en profitant pour donner les mêmes chances à tout le monde au départ, c’est le défi qui m’intéresse le plus pour les 5 prochaines années.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Oui je pense ! Je ne pourrai pas me passer de la musique, mais je pourrais tout à fait travailler dans un autre secteur à terme. Peut-être les enjeux liés à la gouvernance ouverte, à l’information… En conservant la partie pure passion de ce que je fais actuellement.

Autre chose à rajouter ?

Très heureux de faire partie de cette sélection impressionnante de jeunes talents du music business, hâte de contribuer à réimaginer le secteur.

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

David Bowie – « Five Years »

The very first time I was blown away by Bowie… And because it’s been almost exactly 5 years that I’ve stepped in the music business without knowing when I created Indeflagration.

Fleetwood Mac – « I’m So Afraid »

The most amazing show of my life at Isle of Wight Festival in 2016. Lindsey Buckingham made a 10-minute long solo on I’m So Afraid, I had chills all along. I still have tears when I listen and watch the 1976 live at Rosebud. I would have done anything to live this moment 40 years ago.

François & The Atlas Mountains – « La Fille aux Cheveux de Soie »

I still remember very clearly the day I listened to this track for the first time, in my car. I listened to it over and over again until I reached my destination in Normandie (from Paris!) I was lucky enough to meet with Amaury Ranger (drummer, creator of the Coconut Music Festival) but not yet with François Marry. One day maybe?

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

June 17th, 2016. It had been almost 3 years that I had launched Indeflagration, at the beginning only to fight boredom, and then it had progressively become a great adventure with friends. That day, we organized our very first show at Petit Bain with Ryley Walker (his 1st big Parisian show) and Thousand (signed on Talitres), without knowing at all what we were doing. The shows were amazing, there were more than 300 people, and many friends. The biggest emotion of my music-related life so far!

And of course, there was the meeting with Romain, Rafaël and Jonas at Berkeley which led to the creation of Groover in September 2017. We went to the Desert Daze Festival at Joshua Tree together, it was the beginning of something.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

More than bands, places! Going to Pop-Up du Label in the winter, starting with a very nice dinner upstairs, then go to the show without knowing (tickets are cheap, €5-8) Or at Petit Bain in the summer.

Why on earth did you want to work in music?

No idea. It was completely by a matter of luck, then I got caught up in it and I don’t regret it at all.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

If we stay litteral (at the beginning)… and then vary:

David Bowie – « Starman »
Space – « Prison »
Beach House – « Space Sound »
The Rolling Stones – « Can’t You Hear Me Knocking »
Yes – « Awaken »
Electric Light Orchestra – « The Diary of Horace Wimp »
Prefab Sprout – « Bonny »
Dire Straits – « Telegraph Road »
Daft Punk – « Digital Love »
Andy Shauf – « The Magician »

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

The music business already faces a decrease in the importance of intermediaries, that were before absolutely necessary to create, produce and make your music available. It’s a good thing, but it’s even more difficult to get discovered, stand out from the crowd, as well as to keep on benefitting from essential human support.
How to make talents emerge and support them the best way, while giving everybody the same chances at the beginning is the challenge that interests me most for the next five years.

Is there life after music, and what would yours be ?

Yes I think so! I could not live without music, but I could totally work in another sector in the end. Maybe on challenges regarding open governance, open information (I know, it’s completely different!) While keeping the passion part of what I do now related to music.

Anything else you’d like to add ?

I’m very happy to be part of this impressive selection of young talents in the music business. I can’t wait for us to contribute to re-imagine the sector.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s