30 de moins de 30 2021 : François Secktarh-Lejour

« Je cherche la liberté qui m’est si chère comme le savent ceux qui pour elle marchent à la mort » – Dante (La Divine Comédie)

Formation / Training

Chargé de Production (3M28) – Les Formations d’Issoudun

Poste actuel / Current position

Directeur Général – Colligence Records / Directeur Général – 4-4-2 Publishing / Music Supervisor freelance

>> Twitter <<

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

>> Instagram <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« Slightly All The Time » – Soft Machine

Probablement le premier album que j’ai écouté et c’est lui qui m’a donné le gout à la musique, cette chanson particulièrement.

« 3 Tha Hard Way » – Bahamadia

Le morceau est trop fort, Bahamadia est reine du rap US 90’s, rien à rajouter.

« Cruel Melody » – Black Light Burns

Découvert ado, j’ai associé cette chanson à toutes les émotions ultra fortes qu’on traverse à ce moment-là ; et je suis toujours bloqué sur ce solo de cri ( ?!) final par Carina Round qui mérite un grammy à lui tout seul.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Quand mon groupe de musique c’est planté et que ma mentor, Myriam Eddaïra m’a poussé à me bouger plutôt que de me morfondre sur mes choix de futur. C’est pas le moment le plus sexy de ma vie, mais c’est clairement mon ticket gagnant.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Alors désolé, c’est un spectacle qui ne joue plus, donc ça ne va pas être facile à voir, mais clairement, le concert Ez3kiel vs Hint est probablement le live qui m’a foutu la plus grosse claque de ma vie.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Un coté masochiste sûrement… Non, en vrai, je pense que j’aurai été bien incapable de faire quoi que ce soit d’autre en étant heureux.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

« Raingurl » – Yaeji
« Asiè Wumien » – Mů
« Tambulaya » – Pongo
« Rappel » – Vald
« Göttingen » – Barbara
« How much a dollar cost » – Kendrick Lamar
« Love When it’s Getting Bad » – Juicy
« I don’t want to set the world on fire » – The Ink Spots
« Trav’lin Light » – Billie Holiday
« Anchorage » – My Own Private Alaska

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Franchement, des milliers. Mais le gros du sujet me concernant, sera de pérenniser mes jeunes entreprises et les artistes qui les font vivre tout en ne lâchant pas nos valeurs écologiques et éthiques. Il y a donc du travail !

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Alors oui, il parait que ca peut exister…
J’aime bien enseigner, transmettre. Donc si un jour je disparais du milieu, ça sera surement là-dedans qu’il faudra me chercher.

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« Slightly All The Time » – Soft Machine

Probably the first album I listened to and it’s the one that gave me my taste for music, this song especially.

« 3 Tha Hard Way » – Bahamadia

The song is so powerful, Bahamadia is the queen of 90’s US rap, nothing to add.

« Cruel Melody » – Black Light Burns

Discovered as a teenager, I associated this song with all the strong emotions one goes through during that time of life, and I’m still stuck on that final screaming (?!) solo by Carina Round which deserves a grammy on its own.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

I suppose it’s when my old band disbanded and my mentor, Myriam Eddaïra, pushed me to move on rather than mope about my future choices. It’s not the sexiest moment of my life, but it’s clearly my ticket to success.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

It’s a show that’s no longer playing, so it’s not going to be easy to see (sorry !), but clearly, the Ez3kiel vs Hint concert is probably the live show that gave me the biggest slap in the face in my life. In general, Ez3kiel is a good reference for live shows.

Why on earth did you want to work in music?

A masochistic side probably… No, truthfully, I think I would have been unable to do anything else while being happy.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen <<

« Raingurl » – Yaeji
« Asiè Wumien » – Mů
« Tambulaya » – Pongo
« Rappel » – Vald
« Göttingen » – Barbara
« How much a dollar cost » – Kendrick Lamar
« Love When it’s Getting Bad » – Juicy
« I don’t want to set the world on fire » – The Ink Spots
« Trav’lin Light » – Billie Holiday
« Anchorage » – My Own Private Alaska

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

Frankly, probably thousands. But the main thing for me will be to stabilise my young companies and the artists who make them live while not letting go of our ecological and ethical values. So there is work to do!

Is there life after music, and what would yours be ?

Oh, that… I heard it’s a thing.
Seriously, I like teaching, passing on. So if one day I disappear from the industry, that’s where I’ll probably be looked for.

Laisser un commentaire