30 de moins de 30 2021 : Isadora Chappuis

« Ce n’est pas la mort qui est triste mais le fait que la plupart des gens ne vivent pas vraiment. (…) C’est le voyage qui nous procure du bonheur, et non la destination. Ton rôle n’est pas d’aller « quelque part » mais d’être ici, maintenant. » – Tiré du Livre le Guerrier Pacifique de Dan Millman

Université / University

Double master « chargée de production de projets artistiques et culturels » et « entrepreneur producteur/ entrepreneur dirigeant » – ISCPA Paris.

Double master’s degree « in charge of production of artistic and cultural projects » and « entrepreneur producer / entrepreneur manager » – ISCPA Paris

Mémoire / Research paper

Les festivals de musiques actuelles sont-ils toujours au cœur du développement des artistes émergents et des territoires à l’aube d’une d’industrialisation croissante ?

Are contemporary music festivals still at the heart of the development of emerging artists and territories at the dawn of increasing industrialization?

Poste actuel / Current position

Fondatrice – The Artist’s Corner

Founder – The Artist’s Corner

>> LinkedIn perso <<

>> LinkedIn pro <<

>> Facebook <<

>> Instagram <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« Welcome to my life » – Simple Plan

Je culpabilise presque en l’écrivant ! Je ne l’ai pas entendu depuis des années mais c’est une chanson qui m’a marqué par ses paroles qui traitent de la solitude et du rejet, je m’y retrouvais quand j’étais adolescente, cela ne serait probablement plus le cas maintenant mais elle m’a donné de l’inspiration pour écrire des paroles qui me touchent personnellement.

« Talk is cheap » – Jmsn

Ma découverte de l’année ! Il m’est difficile de choisir un seul titre car c’est un artiste que j’apprécie beaucoup. Moi-même musicienne et animée par le rythme and blues, Jmsn dit Jameson me transporte à chaque écoute dans son univers. N’hésitez pas aussi à écouter Drinkin et Rolling Stone elles sont tout aussi incroyables !

« In The Air Tonight » – Phil Collins

La tendre enfance !
Cette chanson a bercé mon enfance, mon père est un grand fan de Phil Collins et Peter Gabriel. J’ai peu de souvenirs avec lui mais je le revois écouter cette chanson le matin et sortir sa guitare 12 cordes comme si c’était hier.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Lorsque j’étais encore en première année de Master, j’ai eu la chance de manager pendant une courte période un groupe de Pop Folk, Laughing Seabird dont la chanteuse s’appelle Céline.
Cette expérience m’a ouvert les yeux sur les difficultés rencontrées par les artistes qui sont indépendants et qui n’ont pas la chance d’être accompagné par une structure. J’étais en immersion totale dans l’intimité de ce groupe et je vivais leurs joies et leurs galères.

Ça a été pour moi une vraie prise de conscience de me rendre compte qu’il existe un énorme vide à une certaine étape de la carrière des artistes où ils sont bien souvent seuls, surtout quand ils manquent de contacts et d’expérience.
C’est ce qui m’a donné l’envie d’ouvrir The Artist’s Corner, pour tous les artistes qui comme Céline, ont besoin d’être accompagné ponctuellement pour développer au mieux leur carrière.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Ma recommandation, c’est de ne surtout pas louper les premières parties. On est souvent agréablement surpris par les découvertes qu’on peut faire, j’en suis même parfois venue à préférer le concert qui précédait l’artiste que j’étais venue voir. Sinon, lors d’une balade dans les rues, dès que vous entendez de la musique live venant d’un bar par exemple, arrêtez-vous le temps d’un verre, vous ne serez certainement pas déçu !

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Au conservatoire de musiques actuelles de Puteaux, j’ai essayé tous les instruments qui constituent un groupe de rock. A défaut de vouloir être musicienne, il me semblait évident que si je voulais me lever tous les matins en faisant quelque chose qui me passionne, il fallait que ce soit dans le secteur musical. Dès le bac, je me suis dirigée vers des études en production audiovisuelle et musicale et je ne regrette aucunement ce choix ! La scène, c’est toujours ce qui m’a fait vibrer, même en étant spectatrice. Je ne peux pas rester indifférente aux émotions que la musique véhicule.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

« Simple man » – Shinedown
« Drinkin » – JMSN
« Only a fool » – Moonlookson
« I’m still standing » – Elton John
« Sleepwalking » – Bring me the horizon
« High hopes » – Kodaline
« So far away » – Avenged Sevenfold
« Sientelo » – Mefjus & Camo & Krooked
« Sorry » – Nothing but Thieves
« Level Head » – Wind in sails

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

On parle souvent du Do It Yourself et, en effet, les artistes travaillent de plus en plus de façon autonome, par choix parfois car ils ne veulent pas passer par les canaux traditionnels, mais le plus souvent car ils ne l’ont pas.

Il existe un vrai gap entre le moment où un artiste est encore amateur et le moment où il est signé, parfois de plusieurs années, sans savoir s’ils font les bons choix pour leur carrière.

Travailler seul et être autonome, ne veut pas dire qu’ils n’ont pas besoin d’être accompagné : Être artiste c’est un parcours ardu, ne pas avoir de retours positifs des labels, ne pas réussir à constituer une fan base, ne pas trouver de dates pour son prochain concert, ne pas savoir comment commercialiser son album, etc…

C’est autant de questions que de rêves !

Un artiste doit avoir le temps de se consacrer à sa musique et il est difficile d’être simultanément son propre manager, tourneur, attaché de presse voire même graphiste ou de passer 50% de son temps à rechercher des professionnels.

Les structures actuelles et dispositifs existants ne donnent pas toutes les clés et contacts aux artistes indépendants et autoproduits et notre enjeu va être d’y remédier ! En tout cas, c’est le défi que nous relevons avec The Artist’s Corner.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Je n‘imagine pas évoluer dans un autre secteur que celui de la musique. Elle occupera toujours une place centrale dans ma vie, mais dans un monde parallèle où la musique n’existerait pas (quel monde bien triste !), j’accorderai davantage de temps à mon autre passion, voyager !

Je vais avoir 25 ans et j’ai déjà visité 39 pays différents, donc je suppose que ça aurait pu être ma seconde vocation ! Il parait qu’on peut être testeur de voyages, le rêve non ?

Par le passé, je me suis investie dans diverses missions (voyages humanitaires, défense des animaux) : allier ma passion pour les voyages à une cause qui m’anime semblerait un tout aussi bon choix.

Sinon, je me verrai évoluer dans des métiers plutôt créatifs ou manuels. Peut- être designer de mobilier d’intérieur ou ébéniste ? Beaucoup trop d’options possibles ! haha

Autre chose à rajouter ?

Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous accompagnent et nous soutiennent Margaux et moi depuis notre lancement en juin, notamment Pierre Vikian, Lorraine Zeitoun, toute l’équipe de Junction Program ainsi que Mickaël Guarinos pour leurs précieux conseils.

Pour finir, merci la nouvelle onde ! 😀

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« Welcome to my life » – Simple Plan

I almost feel guilty writing it! I haven’t heard it for years but it’s a song that marked me with its lyrics that deal with loneliness and rejection, I found myself there when I was a teenager, it would probably not be the case anymore now but it gave me inspiration to write lyrics that touch me personally.

« Talk is cheap » – Jmsn

My discovery of the year! It’s difficult for me to choose just one title because it’s an artist that I really appreciate. Myself a musician and animated by rhythm and blues, Jmsn says Jameson transports me to each listening in his universe. Also don’t hesitate to listen to Drinkin and Rolling Stone they are just as amazing!

« In The Air Tonight » – Phil Collins

Early childhood!This song rocked my childhood, my father is a big fan of Phil Collins and Peter Gabriel. I have few memories with him but I can see him listening to this song in the morning and pulling out his 12-string guitar like it was yesterday.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

When I was still in my first year of Masters, I had the good fortune to manage for a short time a Pop Folk band, Laughing Seabird, whose singer is Céline.This experience opened my eyes to the difficulties encountered by artists who are independent and who do not have the chance to be accompanied by a structure. I was in total immersion in the privacy of this band and I lived their joys and their hardships.It was a real realization for me to realize that there is a huge void at a certain stage in artists’ careers where they are very often alone, especially when they lack contacts and experience.This is what made me want to open The Artist’s Corner, for all artists like Céline who need occasional support to develop their careers.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

My recommendation is not to miss the first part of concerts. We are often pleasantly surprised by the discoveries we can make, sometimes I have even come to prefer the concert that preceded the artist I had come to see. Otherwise, during a stroll in the streets, as soon as you hear live music coming from a bar for example, stop for a drink, you will certainly not be disappointed!

Why on earth did you want to work in music?

At the Conservatory of Contemporary Music in Puteaux, I tried all the instruments that makes a rock band. I didn’t want to be a musician myself so it seemed obvious to me that if I wanted to get up every morning doing something that fascinates me, it had to be in the music sector. From the baccalaureate, I studied audiovisual and musical production and I do not regret this choice! The stage is always what thrilled me, even as a spectator. I cannot remain indifferent to the emotions that the music conveys.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen <<

« Simple man » – Shinedown
« Drinkin » – JMSN
« Only a fool » – Moonlookson
« I’m still standing » – Elton John
« Sleepwalking » – Bring me the horizon
« High hopes » – Kodaline
« So far away » – Avenged Sevenfold
« Sientelo » – Mefjus & Camo & Krooked
« Sorry » – Nothing but Thieves
« Level Head » – Wind in sails

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

We often talk about Do It Yourself and, indeed, artists work more and more independently, sometimes by choice because they do not want to go through traditional channels, but more often because they do not have it.

There is a real gap between when an artist is still an amateur and when he is signed, sometimes for several years, without knowing if they are making the right choices for their career.

Working alone and being autonomous does not mean that they do not need to be accompanied: Being an artist is a tough journey, not having positive feedback from labels, not succeeding in building a fan base, not finding dates for your next concert, not knowing how to market your album, etc …These are as many questions as they are dreams!

An artist must have time to devote to his music and it is difficult to be simultaneously his own manager, booker, press officer or even graphic designer or spend 50% of his time looking for professionals.

The current structures and existing systems do not give all the keys and contacts to independent and self-produced artists and our challenge will be to remedy this! In any case, that’s the challenge we take up with The Artist’s Corner.

Is there life after music, and what would yours be ?

I cannot imagine evolving in any sector other than music. It will always occupy a central place in my life, but in a parallel world where music does not exist (what a very sad world!), I will devote more time to my other passion, traveling!

I’m going to be 25soon and have already visited 39 different countries, so I guess this could have been my second calling! Someone told me you can be a travel tester, what a dream, right? Haha

In the past, I got involved in various missions (humanitarian travel, animal welfare): combining my passion for travel with a cause that drives me would seem like an equally good choice.

Otherwise, I will see myself evolving in more creative or manual professions. Maybe an interior furniture designer or a cabinetmaker? Too many options possible! haha

Anything else to add?

I would like to thank all the people who have accompanied and supported us, Margaux and me since our launch in June, in particular Pierre Vikian, Lorraine Zeitoun, the entire Junction Program team as well as Mickaël Guarinos for their invaluable advices.

Finally, thank you La nouvelle onde !

« Death isn’t sad. The sad thing is: most people don’t live at all. The journey is what brings us happiness, not the destination. « 

Laisser un commentaire