#PrixLNO2021 : Priscilia Adam « Je Choisis Tout »

“Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse.– Musset

Université / University

Licence de Biologie (Université Paris Saclay)
Master Ingénierie Culturelle et Management – ICART PARIS

Mémoire / Research paper

Le rôle du manager dans la gestion de la santé mentale de l’artiste 

Poste actuel / Current position

Attachée de presse – Bureau de Sarah / Attachée de presse indépendante – Romane, Milena Leblanc, Abel / Chargée de synchronisation – label Un Plan Simple / Vice-présidente – Tourtoisie / Manageuse – Bergmann et Tomasi / Partenariats musique – Censored Magazine

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

>> Instagram <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« Story of An Artist » – Daniel Johnston

Je me souviens que cette chanson m’avait touché droit au cœur, elle représente un peu ma vision des artistes que j’ai envie d’accompagner, qui n’ont pas d’autres choix que d’être “artiste”. Je suis toujours émue par ces belles âmes qui nous offrent leur vision poétique de la vie. 

« Vienna » – Billy Joel

J’y reviens toujours quand j’ai besoin d’un coup de pouce, d’être rassurée et motivée : “slow down you crazy child, you so ambitious for a juvenile, but then if you so smart why are you still so afraid hm ?”

« Chasing Pavements » – Adele

Je me souviens l’avoir beaucoup écouté quand je réfléchissais à quitter la biologie pour l’industrie musicale, c’était me demander si c’était le bon choix de s’éloigner des “bonnes études”. 

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Je dirais quand j’avais 15 ans et que j’avais un blog avec d’autres copines sur un groupe anglais, on était en relation avec Universal et on faisait le lien entre les fans et le groupe, ça m’a permis de d’appréhender un peu les rouages de l’industrie et d’identifier ce qu’était par exemple un manager. Depuis, je me suis dit que c’était ce que j’aimerais faire, à terme, comme métier. 

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Odezenne ! J’aime tout chez eux, leur concert est comme une grande messe pour moi.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

La passion ! Je n’aurais pas pu faire autre chose, je me sens à ma place dans ce milieu.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

« Moon Under Water » – Puma Blue
« Sunday Afternoon » – Blossom Dearie
« I Like It » – Debarge
« My Way » – Nina Simone
Copulations » – Peter Cat Recording Co
Luv(sic) 3″ – Nujabes
« Take Me Where Your Heart Is » – Q
« Sad Gurlz Love Money » – Amaraae
« Breathing Easy » – Her’s
« ザ・ワードⅡ / セキトウ・シゲオ »- Shigeo Sekito
Killer Tune kills me » – Kirinji

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Je pense que les prochains enjeux sont des enjeux qui concerne aussi l’industrie musicale : faire de ce milieu un environnement sain pour les artistes et les pros de la filière, que ce soit mental et physique. Il faut aussi assurer une égalité de genres, et se reconnecter avec la base : la musique, plutôt que des enjeux économiques.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Il faudrait en inventer une nouvelle et réécrire l’histoire ! 

Autre chose à rajouter ?

“Les gentils vaincront” et merci la Nouvelle Onde ! 

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« Story of An Artist » – Daniel Johnston

I remember that this song touched my heart, it represents a little my vision of the artists that I want to accompany, who have no other choice than to be « artist ». I am always touched by these beautiful souls who offer us their poetic vision of life. 

« Vienna » – Billy Joel

I always come back to this song when I need a boost, reassurance and motivation: « slow down you crazy child, you so ambitious for a juvenile, but then if you so smart why are you still so afraid hm? »

« Knack Am » – Yemi Alade

I remember listening to that song a lot when I was thinking about leaving biology for the music industry, I was wondering if it was the right choice to walk away from « good studies ». 

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

I would say that when I was 15 years old and I had a blog with friends about an English band, we were in contact with Universal and we were the link between the fans and the band. It allowed me to understand a little bit the industry and to identify what was for example a manager. Since then, I used to tell myself that this is what I would like to do, eventually, as a job. 

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Odezenne! I love everything about them, their concert feels like home for me

Why on earth did you want to work in music?

Passion! I couldn’t have done anything else, I feel like I belong in this environment

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen <<

« Moon Under Water » – Puma Blue
« Sunday Afternoon » – Blossom Dearie
« I Like It » – Debarge
« My Way » – Nina Simone
Copulations » – Peter Cat Recording Co
Luv(sic) 3″ – Nujabes
« Take Me Where Your Heart Is » – Q
« Sad Gurlz Love Money » – Amaraae
« Breathing Easy » – Her’s
« ザ・ワードⅡ / セキトウ・シゲオ »- Shigeo Sekito
Killer Tune kills me » – Kirinji

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

I think the next issues are issues that concern the music industry as well: making it a healthy environment for artists and professionals, both mentally and physically. We also need to ensure gender equality, and reconnect with the base: the music, rather than economic issues.

Is there life after music, and what would yours be ?

We should invent a new one and rewrite history! 

Anything else to add ?

The good guys will win and thank you La Nouvelle Onde !

Laisser un commentaire