30 de moins de 30 ans 2019 : Aurore Saby

« Parler est un besoin, écouter est un art. » – Goethe

Études / Studies

Licence de musicologie et Master de gestion et administration de la musique,  Université Paris IV Sorbonne – DEM de flûte traversière, CRR d’Aubervilliers-La Courneuve

Bachelor of Musicology and Master of Music Management and Administration, Paris IV Sorbonne University – DEM of flute at Aubervilliers, La Courneuve’s Conservatory

Mémoire / Research paper

« Les festivals de musique classique en France : analyse de l’évolution artistique et structurelle de quatre festivals depuis les années 2000 »

« Classical music festivals in France: analysis of the artistic and structural evolution of 4 festivals since the 2000s »

Poste actuel / Current position

Co-fondatrice, FrancOff – le Off des Francofolies / Responsable diffusion et développement, Orchestre Symphonique Divertimento

Co-founder, FrancOff – le Off des Francofolies / Tours and developpement manager,  Orchestre Symphonique Divertimento

 

 >> Twitter <<

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

>> Site Internet <<

>> Site Internet <<

 

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« Les feuilles mortes » – Yves Montand

Les feuilles mortes c’est une rencontre avec la musique puisque ce titre fait écho en ma mémoire : celui de la  1ère chanson écoutée. Ce moment fort m’avait d’ailleurs donné envie de recommencer et d’en découvrir bien d’autres. J’avais 3 ans.

Concerto pour Flûte N° 1 en Sol major – K. 313 – W.A. Mozart

Parce que j’ai longtemps pratiqué la flûte traversière avant de passer en back stage. C’est un « tube » du répertoire pour flûte que j’ai été amenée à jouer sur scène plusieurs fois et qui restera pour moi une référence dans mon parcours en conservatoire.

« Shir Preda » – Avishai Cohen

Pour la générosité de l’âme et la recherche du beau retranscrite par cet artiste incroyable – vu en 2009 à La Coursive de La Rochelle dans un live impressionnant qui m’est resté en tête plusieurs jours.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Il n’y a pas eu un mais plusieurs tickets qui sont d’ailleurs plutôt une succession de d’évènements comme une de mes 1ère expérience professionnelle au Festival international de piano de La Roque d’Anthéron suivi de rencontres avec de talentueux musiciens au CRR d’Aubervilliers où nous étudions ensemble et qui m’ont amené à manager l’ensemble 20° dans le noir avant d’obtenir mon 1er poste à l’Ensemble intercontemporain, la même année.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Concert : La 5eme symphonie de L.V.Beethoven en diffusion cette année à la Philharmonie de Paris ou toute autre manifestation prévue dans le cadre du 250e anniversaire de la naissance du compositeur en 2020.

Spectacle : Les Particules élémentaires de Michel Houellbecq adapté et mis en scène par Julien Gosselin pour le paradoxe entre l’engagement et l’enthousiasme scénique versus le contexte chaotique du synopsis.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Un besoin, une envie profonde je crois. L’envie de rendre accessible un formidable moyen d’expression qu’est la musique en se mettant au service des artistes pour les accompagner dans le développement et la réalisation de leurs projets.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Variations Goldberg, BWV 998 – J.S. Bach, par Glenn Gould
Shine You no More (Last leaf) – Danish String Quartet
« Techno toujours pareil » – Salut C’est Cool
« Satyagraha » – Dafer Yussef
Sur Incises – Pierre Boulez, par l’Ensemble intercontemporain
« La Mauvaise Réputation » – Georges Brassens
« Still D.R.E » – Dr Dre ft Snoop Dog
« Fratres » – Arvo Pärt, par le Tallinn Chamber Orchestra
« Hide » – Després
« Old Men » – Neil Young

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Amener plus de diversité et moins de cloisonnement dans la diffusion des musiques auprès des publics : diversifier les programmations, les lieux d’écoute, aller encore plus loin dans à la rencontre avec les publics, encourager les coopérations entre acteurs culturels.

Penser et défendre une politique culturelle décentralisée dans un souci d’accroissement de l’équité culturelle sur les territoires et répondre plus justement à l’offre artistique actuelle.

Tendre à davantage de transversalité dans les échanges entre artistes et professionnels du milieu artistique pour créer de nouvelles pratiques en lien avec notre temps.

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Sincèrement, ce moment me semble bien lointain pour le moment… mais je n’imagine pas une seconde qu’il n’y ai pas de musique. Il y en aura toujours, peut-être même avec des moyens d’écoute qui n’existent pas encore.

Autre chose à rajouter ?

Continuer, encore, à faire vivre aujourd’hui la création de demain, avec envie et bienveillance.

Et bien sûr, un GRAND merci à Merci à Emily et Clara pour leur implication et l’accompagnement tout au long du dispositif LNO !

 

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« Les feuilles mortes » – Yves Montand

Les feuilles mortes is a meeting with music since this title echoes in my memory: that of the first song listened to. This highlight made me want to start over and discover many more. I was 3 years old.

Concerto pour Flûte N° 1 en Sol major – K. 313 – W.A. Mozart

Because I practiced the flute for a long time before going into the back stage. It is a « tube » from the flute repertoire that I’ve had to play on stage several times and which will remain for me a reference of my years of studies in conservatory.

« Shir Preda » – Avishai Cohen

For the generosity of soul and the search for beauty transcribed by this incredible artist – seen in 2009 at La Coursive in La Rochelle in an impressive live that stayed in my mind for several days.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

There was not one but several tickets which are moreover a succession of events like one of my 1st professional experience at the Festival international de piano de La Roque d’Anthéron followed by meetings with talented musicians at CRR d’Aubervilliers where we are studying together and which led me to manage 20 ° dans le noir before obtaining my 1st position at the Ensemble intercontemporain, the same year.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

The 5th symphony of L.V. Beethoven this year at the Philharmonie de Paris or any other event planned as part of the 250th anniversary of the composer’s birth in 2020.

Les Particules élémentaires by Michel Houellbecq adapted and directed by Julien Gosselin for the paradox between commitment and scenic enthusiasm against the chaotic context of the synopsis.

Why on earth did you want to work in music?

A need, a deep desire I think. The desire to make accessible a great means of expression that music is by putting ourselves at the service of artists to support them in the development and realization of their projects.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Variations Goldberg, BWV 998 – J.S. Bach, by Glenn Gould
Shine You no More (Last leaf) – Danish String Quartet
« Techno toujours pareil » – Salut C’est Cool
« Satyagraha » – Dafer Yussef
Sur Incises – Pierre Boulez, by l’Ensemble intercontemporain
« La Mauvaise Réputation » – Georges Brassens
« Still D.R.E » – Dr Dre ft Snoop Dog
« Fratres » – Arvo Pärt, by Tallinn Chamber Orchestra
« Hide » – Després
« Old Men » – Neil Young

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

Bring more diversity and less compartmentalization in the dissemination of music to audiences: diversify programming, places to listen, go even further in meeting audiences, encourage cooperation between cultural players. 

Think and defend a decentralized cultural policy with a view to increasing cultural equity in the territories and to respond more easily to the current artistic offer. 

Strive  for more transversality in the exchanges between artists and professionals of the artistic environment to create new practices linked to our time.

Is there life after music, and what would yours be ?

Honestly, this moment seems far away at the moment… but I can’t imagine for a second that there is no music. There will always be, perhaps even with listening devices that do not yet exist.

Anything else you’d like to add ?

Continue, again, to bring the creation of tomorrow to life today, with envy and kindness. And of course, BIG thank you to Thank you to Emily and Clara for their involvement and support throughout the LNO system!

Laisser un commentaire