#PrixLNO2023 : Lina Maâch “Je Choisis Tout”

You could be the king but watch the Queen conquer.– Nicki Minaj, ‘Monster’

Université / University

Sciences Po Lyon – Spécialisation Management Artistique et Culture à l’international
Paris 8 – Master 2 Industrie de la musique

Mémoire / Research paper

Rap et institutions culturelles subventionnées en France : enjeux sociaux et artistiques d’une collaboration en quête de compromis

Le rap underground féminin : perspectives esthétiques et professionnelles d’une scène entre héritage et avant-garde

Postes actuels / Current positions

Cheffe de projet – Antipodes Music Production / Manageuse – Ayath (@ayaaaath) / Rédactrice & Membre du comité de rédaction – Le Rap en France / Étudiante – PRC Académie 

>> LinkedIn <<
>> Facebook <<
>> Instagram <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

“Vancouver” – Véronique Sanson

J’aurais pu choisir un autre morceau tant sa discographie est riche mais celui-ci a comme un écho particulier. Il m’évoque les trajets familiaux en voiture où on chante à tue-tête. Une certaine nostalgie aussi. J’ai vu sur scène Véronique Sanson cette année avec ma maman dont c’est une des artistes fétiches, tout simplement impressionnante !

Who Loves The Sun” Nu & Jo Ke

A vrai dire j’avais oublié ce titre mais je suis retombée dessus récemment. Nous l’écoutions énormément lors de mon année à Beyrouth rythmée par les longues nuits de fête, les échappées au petit matin à contempler le lever du soleil et l’impression tenace de vivre entre parenthèse. Il dégage un sentiment étrange de douleur sourde presque sereine qui dans le contexte régional dramatique actuel revêt une signification d’autant plus forte.

Le thème principal du film Le château Ambulant d’Hayao Miyazaki par Joe Hisaishi

Indémodable, irremplaçable et bouleversant. La même émotion à chaque fois. J’ai la chance d’aller voir Joe Hisaishi en concert en avril prochain avec une très bonne amie à moi, j’anticipe déjà les larmes, la chair de poule et les joues roses.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Mon premier stage en maison d’édition musicale au sein de Topomic aux côtés de Julien Jaubert aka Shkyd qui m’a permis de découvrir beaucoup de choses sur le terrain et de rencontrer des personnes passionnantes que j’ai eu l’occasion de recroiser par la suite avec grand plaisir.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Le groupe Train fantôme découvert tout récemment lors de son concert au MaMA festival. Secouements de têtes, pogos et full énergie garantie. Seul bémol : se débarrasser de l’envie de tout casser une fois sortie n’est pas chose facile.   

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

A vrai dire, je me pose régulièrement la question. Si pour certain.e.s cela apparaît comme une évidence ça n’a vraiment pas été mon cas. Je me lui laissée un peu porter et finalement j’ai trouvé dans mon travail des clefs d’épanouissement incroyables. Maintenant je peux le dire, c’est beaucoup de petites choses : une maquette écoutée sur des écouteurs filaires à la terrasse d’un bar bruyant, une fin de tournage annoncée après des jours de travail harassants, des conversations sans fin sur le pourquoi du comment, le soulagement d’avoir trouvé une solution à un problème insolvable, une résidence au calme dans la campagne normande, des rencontres incroyables de personnes terriblement créatives, un projet enfin dévoilé après des mois de travail… C’est tout ça !

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

“Tenderness Kindness” – Nate Traveller (pour s’assurer qu’iels seront sympathiques)
“Most Men” – Amber Mark (pour les prévenir)
“Guilty Conscience” – 070Shake (pour leur expliquer le concept de karma)
“Dégaine” – Aya Nakamura ft Damso (parce qu’Aya tout simplement)
“Belleville” – Bupropion.
“Lnly Bby” – BabySolo33
“Voeu” – Roseboy x Simili Gum
“Mistral” – Bu$hi
“Phantom of the Paradise” – Ikaz Boy x Laylow x Bonnie Banane
“Dans ma tête” – Wallace Cleaver
(parce que ce sont des chansons incroyables)

Bonus : pov – Ariana Grande car même les aliens ont des coups de blues et Ariana est définitivement le meilleur remède !

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Au-delà de la problématique environnementale, les enjeux d’inclusivité, de santé mentale et de défense des droits des artistes indépendant.e.s et la reconnaissance égale des genres musicaux notamment le rap sont autant de points essentiels. Si je dois insister sur un aspect c’est sur la mise en œuvre d’une industrie qui lutte plus contre les violences sexuelles et sexistes, du côté opérationnel comme créatif. Je ne veux plus voir s’allonger chaque jour la liste des artistes accusés de violences et d’agressions face à une industrie muette. Tellement de choses à faire changer et surtout tellement de choses à construire !

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Elle ne sera, je pense, jamais bien loin mais peut-être que le rythme effréné de la vie parisienne sera remplacé par une atmosphère plus calme, un esprit plus serein, un entourage toujours aussi présent et surtout moins de FOMO.

Autre chose à rajouter ?

Encore merci à toute l’équipe de La Nouvelle Onde pour cette superbe opportunité. Je dois bien avouer que lorsque j’ai lu les parcours des précédent.e.s lauréat.e.s avant de postuler, je me suis trouvée nettement en-dessous : preuve qu’il faut se faire confiance et oser parce qu’on peut avoir de bonnes surprises !

Je voudrais remercier également toutes celles et ceux qui me font confiance dans mon travail, me donne la possibilité merveilleuse de faire ce que j’aime et m’apportent chaque jour un peu plus. Et enfin, merci à mes proches qui, en dehors de cette bulle, aussi délicieuse que stressante parfois, m’apportent amour et brise fraîche.

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

“Vancouver” – Véronique Sanson

I could have chosen another song as his discography is so rich but this one has a particular resonance. It reminds me of family car trips where we sing at the top of our lungs. A certain nostalgia too. I saw Véronique Sanson on stage this year with my mother, she is one of her favorite artists, simply impressive!

Who Loves The Sun” Nu & Jo Ke

To be honest, I had forgotten about this song but I came across it again recently. We listened to it a lot during my year in Beirut punctuated by long nights of partying, early morning escapes to contemplate the sunrise and the persistent impression of living in parentheses. It gives off a strange feeling of dull, almost serene pain which in the current dramatic regional context takes on an even stronger meaning.

Main theme of the Moving Castle Movie of Hayao Miyazaki by Joe Hisaishi

Timeless, irreplaceable and overwhelming. The same emotion every time. I have the chance to go see Joe Hisaishi in concert next April with a very good friend of mine, I am already anticipating tears, goosebumps and rosy cheeks.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

My first internship in a music publishing house within Topomic alongside Julien Jaubert aka Shkyd which allowed me to discover many things from scratch and to meet exciting people whom I had the opportunity to meet again through the rest with great pleasure.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Train Fantôme a band I recently discovered during their concert at the MaMA festival. Head shaking, pogos and full energy guaranteed. The only downside: getting rid of the desire to destroy everything once the show is over is not an easy task.

Why on earth did you want to work in music?

To be honest, I ask myself this question regularly. If for some this seems obvious, it really wasn’t my case. I let myself be carried away and ultimately I found incredible keys to fulfillment in my work. Now I can say it, it’s a lot of little things : a model listened to on wired headphones on the terrace of a noisy bar, an end of filming announced after exhausting days of work, endless conversations about the why of how, the relief of having found a solution to an insolvable problem, a quiet residence in the Normandy countryside, incredible meetings with terribly creative people, a project finally revealed after months of work… That’s all that!

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

“Tenderness Kindness” – Nate Traveller (to make sure they’ll be nice)
“Most Men” – Amber Mark (to warn them)
“Guilty Conscience” – 070Shake (to prevent them from karma)
“Dégaine” – Aya Nakamura ft Damso (because Aya quite simply)
“Belleville” – Bupropion.
“Lnly Bby” – BabySolo33
“Voeu” – Roseboy x Simili Gum
“Mistral” – Bu$hi
“Phantom of the Paradise” – Ikaz Boy x Laylow x Bonnie Banane
“Dans ma tête” – Wallace Cleaver
(because there are amazing tracks)

Bonus : pov – Ariana Grande because even aliens have blues and Ariana is definitely the best remedy!

SRSLY (seriously): what are the stakes of your job within the next 5 years in your opinion ?

Beyond the environmental issue, the issues of inclusiveness, mental health and defense of the rights of independent artists and the equal recognition of musical genres, particularly rap, are all essential points. If I have to emphasize one aspect, it is the implementation of an industry that fights more against sexual and gender-based violence, both operationally and creatively. I no longer want to see the list of artists accused of violence and aggression against a silent industry grow every day. So many things to change and above all so many things to build!

Is there life after music, and what would yours be ?

I believe that music will never be far away but perhaps the frantic pace of Parisian life will be replaced by a calmer atmosphere, a more serene mind, an entourage that is still as present and above all less FOMO.

Anything else to add ?

Thanks again to the entire La nouvelle onde team for this superb opportunity. I must admit that when I read the career paths of previous winners before applying, I found myself clearly below: proof that you have to trust yourself and dare because you can have good surprises!

I would also like to thank all those who trust me in my work, give me the wonderful opportunity to do what I love and bring me a little more every day. And finally, thank you to my loved ones who, outside of this bubble, as delicious as it is sometimes stressful, bring me love and a fresh breeze.

Laisser un commentaire