30 de moins de 30 2022 : Tancrède Camper

« Seulement, on n’est jamais sûr d’être assez fort, puisqu’on n’a pas de système, on n’a que des lignes et des mouvements. » – Gilles Deleuze et Félix Guattari – Milles Plateaux

Université / University

Sciences Po Lyon – Master 2 en Management culturel à l’international

Master 2 in International Cultural Management

Mémoire / Research paper

« Le rap Soundcloud à Lyon, entre effervescence et incertitude » (juin 2019)
« Les enjeux actuels de la distribution musicale en France » (août 2020)

« Soundcloud rap in Lyon, between effervescence and uncertainty » (June 2019) and « Current issues in music distribution in France » (August 2020)

Poste actuel / Current position

Label Manager – Alter K Distribution

Label Manager – Alter K Distribution

>> Instagram <<

>> Twitter <<

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

>> Instagram pro <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« Ignore » – Laylow

Un morceau déterminant qui a donné beaucoup de sens à ma passion.

« La soledad » – Pink Martini

Sur l’un des plus beaux albums que j’ai entendu, un titre qui m’a fait aimer la musique très jeune.

« Swim » – Nicolas Jaar

Le chef-d’œuvre que j’aurais rêvé composer.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Le jour où j’ai créé un média dédié à l’analyse de clips et commencé à parler de la musique qui m’animait à un public plus large.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Médine, pour son énergie, son amour de la musique et sa communion sans réserve avec le public présent dans la salle.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Me lever chaque matin en sachant que je passerai la journée à faire un métier que j’aime.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

« Foule sentimentale » – Alain Souchon
« Losing my religion » – R.E.M
« J’oublie tout » – Jul
« Kyoto » – Yung Lean
« Regarde-moi » – Biga*Ranx
« The Big Tree » – Stand High Patrol
« J’attends la pluie » – Evil Grimace
« Café Del Mar – Kid Paul Mix » – Energy 52
« Gnossienne No.3 » (Alexandre Tharaud) – Erik Satie
Requiem K. 626: Lacrimosa (Michael Finissy – Stephen Cleobury) – Mozart

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Les pratiques de la distribution digitale sont structurellement liées aux évolutions techniques et leurs transformations dépendent donc en partie de l’environnement technologique qui les sous-tendent. Quand je suis arrivé dans ce milieu, personne ne parlait de TikTok, de Web3 ou de NFT et aujourd’hui ce sont des sujets centraux dans l’industrie. Les enjeux du label management digital dans les prochaines années seront probablement les mêmes dans leur définition (accompagnement des artistes pour leur distribution, conseil stratégique aux producteurs, défense de catalogues auprès des DSPs) mais les pratiques devront s’adapter aux évolutions conjoncturelles (arrivées de nouveaux acteurs sur le marché, nouvelles tendances au sein des prochaines générations) qui surviendront. Par ailleurs, la responsabilité environnementale des entreprises est un sujet graduellement pris au sérieux dans plusieurs secteurs mais qui n’a pas encore été abordé dans l’industrie musicale. On peut imaginer qu’il prenne sa place dans les débats sur la consommation énergétique des industries créatives dans les années à venir.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Il n’y a pas de vie sans musique, mais il y a une vie après l’industrie musicale et pour moi elle sera proche de la nature.

Autre chose à rajouter ?

Si vous aimez la musique, n’arrêtez jamais de vous intéresser aux nouveaux genres qui émergent chaque jour et ne les prenez pas de haut. Comme dirait un ami à moi : « c’est les kids qui décident ».

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« Ignore » – Laylow

A defining track that gave a lot of meaning to my passion.

« La soledad » – Pink Martini

On one of the most beautiful albums I’ve ever heard, a track that made me love music at a young age.

« Swim » – Nicolas Jaar

The masterpiece that I would have dreamed to compose.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

The day I created a media dedicated to the analysis of clips and started to talk about the music that animated me to a wider audience.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Médine, for his energy, his love of music and his unreserved communion with the audience present in the room.

Why on earth did you want to work in music?

Getting up every morning knowing that I will spend the day doing something I love.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Ecouter la playlist <<

« Foule sentimentale » – Alain Souchon
« Losing my religion » -R.E.M
« J’oublie tout » -Jul
« Kyoto » -Yung Lean
« Regarde-moi » -Biga*Ranx
« The Big Tree » -Stand High Patrol
« J’attends la pluie » -Evil Grimace
« Café Del Mar – Kid Paul Mix » – Energy 52
« Gnossienne No.3 » (Alexandre Tharaud) – Erik Satie
Requiem K. 626: Lacrimosa (Michael Finissy – Stephen Cleobury) – Mozart

SRSLY (seriously): what are the stakes of your job within the next 5 years in your opinion ?

The practices of digital distribution are structurally linked to technical evolutions and their transformations therefore depend in part on the technological environment that underlies them. When I arrived in this field, nobody was talking about TikTok, Web3 or NFT and today these are central subjects in the industry. The challenges of digital label management in the coming years will probably be the same in their definition (accompanying artists for their distribution, strategic advice to producers, defense of catalogs with DSPs) but the practices will have to adapt to the cyclical changes (arrival of new players on the market, new trends within the next generations) that will occur. Furthermore, corporate environmental responsibility is a subject that is gradually being taken seriously in several sectors but that has not yet been addressed in the music industry. One can imagine that it will take its place in the debates on energy consumption in the creative industries in the years to come.

Is there life after music, and what would yours be ?

There is no life without music, but there is a life after the music industry and for me it will be close to nature.

Anything else you’d like to add ?

If you like music, never stop being interested in the new genres that emerge every day and don’t take them for granted. As a friend of mine would say, « it’s up to the kids ».

« Only, one is never sure of being strong enough, since one has no system, one has only lines and movements. » Gilles Deleuze and Félix Guattari – Milles Plateaux

Laisser un commentaire