#PrixLNO2022 : Laetitia Muong « Je Choisis Tout »

« Everything small is just a smaller version of something big » – Finn the Human (Adventure Time)

Université / University

x

Poste actuel / Current position

Manageuse – LÉONE, LOW LOV, YANIS / Co-dirigeante – D·I·V·A· / Co-fondatrice – Association Mazette! et collectif Hot Potes

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

>> Instagram <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« Lose Control » – Missy Elliott (feat. Ciara & Fatman Scoop)

Ce morceau est associé à cette époque où j’étais une grande consommatrice de chaînes de clips musicaux en continu (et aujourd’hui, je suis mentorée par Hedia Charni, animatrice sur MTV : la boucle est bouclée) ; adepte de terribles lip sync, je répétais inlassablement « Music make you lose control » et cela me procurait beaucoup de joie !

« Tubular Bells » – Bande Originale de L’exorciste, de Mike Oldfield

Ce qui est particulier c’est que cette bande originale m’a profondément marqué mais assez négativement, il suffisait que j’entende les premières notes pour être saisi d’une peur immense… qui ne m’a pas quitté !

Theme from Twin Peaks – Fire Walk with Me, composed by Angelo Badalamenti

Ce thème m’évoque des émotions très personnelles et c’est là encore de la musique associée à des images, à un imaginaire mais aussi à une période de ma vie, lorsque je vivais à Berlin.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Mon premier stage au sein de l’association Zebrock / Scène Zebrock de la Fête de l’Humanité m’a permis de lier militantisme et musique. Ainsi, j’ai rapidement été confrontée aux réalités du terrain, tout en faisant des rencontres enrichissantes (élèves et corps enseignant lors d’ateliers d’action culturelle en milieu scolaire ; groupes émergent·es et professeur·es aguerri·es lors de programmes d’accompagnement, artistes, médias, professionnel·les lors de la Fête…).

J’ai réalisé que j’aurai du mal par la suite à me limiter à une seule et même activité, un unique projet et même à n’évoluer que dans certaines sphères définis.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Zulu (@7oulou) est un producteur de musique électronique aux influences multiples que j’admire énormément. C’est un profil qui n’est pas encore forcément passé dans les radars des pros de la musique mais, j’en suis certaine, ça ne saurait tarder !
À travers ses prestations, il nous transmet tellement d’émotions diverses, que pour moi, c’est un débordement inévitable qui s’exprime en larmes, rires et danses effrénées. Dans la foule, c’est une communion, un état de transe généralisé.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

La passion, complètement ! Inavouable, d’abord ; je viens d’un milieu, d’une éducation où je n’avais pas de référent·es dans le domaine artistique ou culturel mais aussi où je n’avais pas connaissance de perspectives professionnelles dans ces domaines.

Et sans aucun doute, la volonté très forte de connecter avec les autres, par une forme d’art accessible, universelle et introspective.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

« Baja y Suda » – Clara! y Maoupa
« Coucou » – Meryl
« I’m A Girl You Can Hold IRL » – ML Buch
« I Know A Lil Freak » – mobilegirl
« Blue Lights » – Jorja Smith
« Thibaut Courtois » – Shay
« BIPP » – SOPHIE,
« To Van Kao, Trong Quan Strategy » – Dj Stingray x Pham duc Thanh (To Van edit)
« IN IN IN » – Zebra Katz
« Smart & Loyal » – Zulu

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Emmener les projets dans lesquels je suis investis et les artistes que j’accompagne au niveau qu’iels méritent.
Plus de sérénité, d’épanouissement dans ce métier. Et d’avancées sur des questions de justice sociale.
Plus de fluidité, d’ouverture, de création dans la sphère artistique au sens large.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Elle ne me ressemblerait pas totalement mais je pense que je me consacrerai davantage à des initiatives sociales, solidaires et militantes. Ou bien de l’art-thérapie.
En tout cas, je n’envisage pas ma vie sans oeuvrer à améliorer celles des autres, qu’iels soient artistes ou non !

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« Lose Control » – Missy Elliott (feat. Ciara & Fatman Scoop)

This song is associated with the time when I was a big consumer of streaming music videos (and today, I am mentored by Hedia Charni, host on MTV: the circle is complete); adept of terrible lip sync, I repeated tirelessly « Music make you lose control » and it gave me a lot of joy!

« Tubular Bells » – Bande Originale de L’exorciste, de Mike Oldfield

What is particular is that this soundtrack deeply marked me but rather negatively, it was enough that I heard the first notes to be seized by an immense fear… which did not leave me!

Theme from Twin Peaks – Fire Walk with Me, composed by Angelo Badalamenti

This theme evokes very personal emotions and it is again music associated with images, with an imagination but also with a period of my life, when I lived in Berlin.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

My first internship at the Zebrock association / Scène Zebrock de la Fête de l’Humanité allowed me to link militancy and music. Thus, I was quickly confronted with the realities of the field, while making enriching encounters (students and teachers during cultural action workshops in schools; emerging groups and experienced teachers during accompaniment programs, artists, media, professionals during the Fête…). I realized that it would be difficult for me to limit myself to a single activity, a single project and even to evolve only in certain defined spheres.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Zulu (@7oulou) is a multi-influenced electronic music producer that I greatly admire. It’s a profile that hasn’t necessarily passed the radar of the music pros yet, but I’m sure it will soon! Through his performances, he transmits so many different emotions, that for me, it is an inevitable overflow that expresses itself in tears, laughter and frantic dances. In the crowd, it is a communion, a state of generalized trance.

Why on earth did you want to work in music?

The passion, completely! First of all, I come from an environment, an education where I had no referents in the artistic or cultural field but also where I was not aware of any professional perspectives in these fields. And undoubtedly, the very strong will to connect with others, through an accessible, universal and introspective art form.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Ecouter la playlist <<

« Baja y Suda » – Clara! y Maoupa
« Coucou » – Meryl
« I’m A Girl You Can Hold IRL » – ML Buch
« I Know A Lil Freak » – mobilegirl
« Blue Lights » – Jorja Smith
« Thibaut Courtois » – Shay
« BIPP » – SOPHIE,
« To Van Kao, Trong Quan Strategy » – Dj Stingray x Pham duc Thanh (To Van edit)
« IN IN IN » – Zebra Katz
« Smart & Loyal » – Zulu

Is there life after music, and what would yours be ?

It wouldn’t be totally like me, but I think I’d devote myself more to social, solidarity and militant initiatives. Or art therapy. In any case, I can’t imagine my life without working to improve the lives of others, whether they are artists or not!

Laisser un commentaire