#PrixLNO2021 : Naomi Baudy « J’Explore »

« L’avenir appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves. »
« Suis ton instinct. »

Université / University

Bac option Cinéma
CINECREATIS Nantes – Audiovisuel (1ere année validée 2012)
ISEFAC Nantes – Bachelor chef de Projet évènementiel (2eme année validée 2017)

Poste actuel / Current position

Fondatrice & dirigeante / Booking & Management Artistes – Sparklers Tribe

Founder & CEO / Artist booking & Management Sparklers Tribe

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

>> Instagram <<

>> Site Internet <<

>> Site Internet <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« La Femme d’Argent »  – Air

Je ne me lasse jamais de cette musique que je considère comme une masterpiece. Elle me fait toujours voyager et me calme en toute circonstance. L’album “Moon Safari” en entier restera toujours mon album préféré. Je recommande à tout grand fan de musique psychédélique et dreamy! 

« Yamore«  – Salif Keita & Cesaria Evora

J’ai grandi entourée de musique africaine, c’est même très certainement la toute première chose que j’ai écouté depuis le ventre de ma mère. Cette chanson à une place très spéciale dans mon cœur car outre ses mélodies et paroles magnifiques, elle est rattachée au départ de mon père qui m’a transmis sa passion du voyage et même ma vocation dans la musique. 

« No dancers » – Cubicolor

C’est un souvenir musical plus récent mais qui est tout aussi marquant pour moi. C’était le 16 mars 2020, dans un taxi à Tbilisi (Géorgie) en direction de l’aéroport. En catastrophe, je me précipitais vers le dernier vol qui quittait le sol georgien et me dirigeais vers un lockdown en France. Les clubs du monde entier avaient fermé, notre show avec mes chers amis de TIVI de la veille était annulé également. Il était 4 heures du matin et les paroles, “There is no dancers left” résonnaient dans mon casque alors que je faisais mes adieux à cette ville aux multiples lumières oranges sous une pluie battante. J’avais une impression d’apocalypse et cette chanson est tournée en boucle jusqu’au soir à mon arrivée en France. C’était aussi quelque part la fin de ma vie de nomade full time.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Je pense que c’est lorsque j’ai pris la décision de tout quitter en France, embrasser la vie de nomade et partir habiter à Istanbul en septembre 2018 en compagnie de mon duo Pandhora. Nous nous sommes retrouvés au cœur de l’industrie musicale grâce à nos partenaires Généric Music. Ils nous ont tout appris sur la scène la bas et nous avons pu rencontrer tous les week-ends plusieurs artistes et professionnels de notre scène musicale du monde entier. (Istanbul était un grand hub à ce moment là.) C’est aussi devenu un lieu de rassemblement pour mes autres artistes et cette année-là, j’ai suivi partout Pandhora dans leur première tournée. C’était une très bonne école et cela m’a permis d’affirmer mon concept d’agence nomade et je suppose que c’est ce qui m’a mené aujourd’hui vers La Nouvelle Onde et le prix “J’explore”. 🙂 

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Darkside quand ils annonceront une nouvelle tournée! (J’espère pour bientôt comme ils ont ressorti un album cette année!) Sinon je me souviendrai toujours du concert de Max Cooper, un vrai show immersif! 

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

J’ai essayé beaucoup de choses différentes (clip vidéo, label, scénographie, organisation, etc) avant de trouver ce que je préfèrerai faire dans la musique mais bizarrement j’ai toujours su que c’était dans cet environnement, que je voulais évoluer. Pour moi, la musique a une dimension sacrée. Elle véhicule des émotions fortes et nous fait questionner le monde qui nous entoure, elle peut être échappatoire et libératrice ou tout simplement source de réconfort. Elle ne connaît pas de frontière et rassemble des gens du monde entier, son langage est universel. Je crois que sans musique, tout le monde deviendrait fou et j’ai l’impression de faire quelque chose qui est chargé de sens en m’efforçant de protéger ses créateurs. Je me dis souvent que je fais partie d’une grande mission humanitaire qui tente de sauver la flamme qui brûle en chacun de nous, une mission pour toutes les âmes de cette planète afin qu’elles restent en vie et gardent espoir. 

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

« Paper Trails » – Darkside
« Lights » – Archive
« Something Live » – Weval
« Pale Skin » – Christian Löffler
« Spectrum » – Shook
« La Femme d’Argent » – Air
« Euthymia » – Pandhora (je vous jure ce n’est pas de la promo)
« La Nuit » – Amentia (Pareil, les aliens ont le droit de les découvrir)
« Digital Love » – Daft Punk
« Don’t stop me now » – Queen (parce que cette playlist est assez mélancolique donc autant finir sur la chanson la plus heureuse jamais produite, on ne voudrait pas que les aliens deviennent dépressif)

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Sortir définitivement de cette crise est sûrement la priorité absolue (on en a pour quelques temps encore..) mais j’espère sincèrement que cela se fera avec une impulsion nouvelle, basée sur toutes les discussions et remises en question positives que cette pause a insufflée. J’ai trouvé beaucoup plus de bienveillance et d’écoute entre tous les acteurs de l’industrie musicale, une envie de changement surtout et j’espère qu’on ne refera pas trois pas en arrière une fois que les choses se seront stabilisées à nouveau.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Je ne pense pas que je serai capable de me passer de musique ni même de ne plus travailler dans ce secteur. C’est une passion tellement débordante qu’elle est entièrement intégrée à mon lifestyle. Peut être que si une invasion de zombie frappe la planète je me reposerai la question mais pour l’instant c’est impossible pour moi de me projeter dans quoi que ce soit d’autre.  émue et bousculée !

Autre chose à rajouter ?

Merci à la team de La Nouvelle Onde, j’ai hâte de rencontrer toute cette communauté inspirante et de découvrir tout ce que vous nous avez préparé! 

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« La Femme d’Argent »  – Air

I never have enough of this track, it is for me an ultimate masterpiece. It still makes me wander off and soothes me in every circumstance. The album called “Moon Safari” will always remain my favorite album. Most recommend it to any dreamy and psychédelic music lover! 

« Yamore«  – Salif Keita & Cesaria Evora

I grew up surrounded by African music, it is most certainly the very first thing I ever heard from the womb of my mother. This song has a very special place in my heart because apart from its touching melodies and lyrics, it is connected to the departure of my dad from whom I inherited my passion for travel and even my calling of working in the music industry. 

« No dancers » – Cubicolor

Although this memory is more recent, it remains an important one for me. It was on march 16th, 2020, I was inside a taxi in Tbilisi (Georgia) driving to the airport. I was rushing to the very last flight allowed to leave Georgia for Europe and on the way to a lockdown. All the clubs from around the world were already closed and our show planned the day before with my dear friends from TIVI was cancelled as well obviously. It was 4 am and the lyrics “There are no dancers left” were resonating in my headphones while I was looking for one last time at the multiple orange lights of the city under a heavy rain. I was feeling it was the apocalypse and this song was running repetitively in my ears until I landed in France. It is also somehow the end of my full time nomad life.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

I think that my “golden ticket” was when I took the decision to quit everything in France, embrace the nomad life and move to Istanbul back in september 2018 with my duo Pandhora. We ended up in the heart of the music industry thanks to our partners and good friends from Generic Music. They taught us everything about the scene there and we were able to meet every weekend many artists and music professionals from all around the world. (Istanbul was a big hub for our genre at that time) It also became a point of meeting with all my other artists this year and I could follow Pandhora everywhere during their first tour. It was a great school and it allowed me to sharpen my vision of a nomad agency. I guess somehow it is also what brings me today to La Nouvelle onde and this Export price. 🙂

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

It’s very complicated to make only one recommendation! Music doesn’t affect us in the same way depending on the ages. The gigs Darkside when they will announce a new tour! (Hopefully soon since they released an album this year!) Otherwise I always keep a very nice memory of Max Cooper, a real immersive show!

Why on earth did you want to work in music?

I tried many things (videoclip, label, stage design, organisation, etc) before finding what I truly like to do in the music industry but weirdly, I always knew I wanted to be part of this world. For me, music is sacred. It brings about strong emotions and makes us question the world that surrounds us. It is an escape route and a call to freedom or it simply brings a moment of comfort. It doesn’t know boundaries and brings humanity together, its language is universal. I think that without music, the world would turn mad and I feel like I’m doing something with a deep meaning while trying to protect some of its creators. I often imagine that I am a part of a global humanitarian mission that aims to save the burning flame that we all have inside of us, a mission for every soul on this planet to stay alive and hopeful.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen <<

« Paper Trails » – Darkside
« Lights » – Archive
« Something Live » – Weval
« Pale Skin » – Christian Löffler
« Spectrum » – Shook
« La Femme d’Argent » – Air
« Euthymia » – Pandhora (I swear it is not to make promo)
« La Nuit » – Amentia (Same here, the aliens deserves to discover this!)
« Digital Love » – Daft Punk
« Don’t stop me now » – Queen (Because this playlist is quit melancholic so best to end with the happiest song ever produced, we don’t want to make the aliens feel depressed.)

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

Getting out of this crisis for good is probably the absolute priority (we still have some time ahead unfortunately it seems..) but I sincerely hope that it will happen on a new impulse, based on all the discussions and positive reassessments this pause has inspired. I found much more kindness and understanding between all actors from the music industry, a common willingness of improvement overall. I hope that we won’t take three steps backwards once the situation becomes stable again.

Is there life after music, and what would yours be ?

I don’t think I would be able to live without music or even to stop working in the music industry. It is such a thrilling passion, it became a huge part of my entire lifestyle. Perhaps if we are one day facing a zombie apocalypse I would probably have to ask myself this question again but for now, it is impossible for me to project anything else.

Anything else to add ?

Thank you again to La Nouvelle Onde team. I am looking forward to meet this beautiful community and to discover all the things you prepared for us this year! 

Laisser un commentaire