30 de moins de 30 2020 : James Ivan Zoro

« Tourne-toi vers le soleil, et l’ombre sera derrière toi. »

Université / University

Master en Management de la Production Musicale et Audiovisuelle (MBA ESG – Paris) / Master in Music and Audiovisual Production Management (MBA ESG – Paris)

Poste actuel / Current position

Artiste – Directeur, OdAce Music / Artist – Director, OdAce Music

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

>> Facebook pro <<

>> Instagram pro <<

>> Instagram <<

>> Site artiste <<

>> Site pro <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« I’ve got you under my skin » – Frankie Valli & The Four Seasons

Le titre le plus riche du groupe selon moi, mais toujours avec la même recette (musicalité léchée, rythme groovy, harmonies, la palette vocale large de Frankie Valli et son énergie très positive). Un groupe pas si connu et qui est pourtant un précurseur de la pop et est également derrière plein de tubes internationaux (beaucoup ont été repris des années plus tard notamment).

« What a Life » – Scarlet Pleasure

Le choix de mettre un titre récent, qui mélange tout ce que j’aime dans la musique d’aujourd’hui, une vibe urbaine avec des musicalités multiples et prenantes. Morceau central du film « Drunk » qui m’a permis d’encore plus l’apprécier, un titre qui sent la liberté.

« Spitwalk » – Puppetmastaz

J’étais obligé de mettre du Puppetmastaz, le premier groupe que j’ai adoré dans ma petite vie et qui donc forcément m’a beaucoup inspiré. Ce titre réunit tout ce que j’aime chez eux, des instrumentales puissantes, des identités vocales fortes, et un flow déstructuré à la fois nonchalant et flamboyant.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Ça a été ma fin de licence que j’ai faite en Erasmus (spécialité « Music Marketing & Management » au Pays Bas). Ça m’a confirmé que c’est ce que je voulais faire dans la vie, allier la communication et la musique.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Voir Deluxe en concert par exemple, je pense que ça ne peut laisser personne indifférent. Ça devrait donner envie à une personne qui ne sort pas beaucoup d’aller voir plus de concerts.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Je me le demande encore… Non en vrai c’est simple pour moi. Déjà la base, la musique me passionne. Ensuite, j’ai décidé de la professionnaliser, donc de l’allier notamment à la communication (pédagogie, stratégies, challenges) qui me passionne tout autant. Donc pour faire de ces 2 passions mon quotidien, il me suffisait d’en faire mon métier.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

“Bounce” – Flatbush Zombies
“How I Needed You” – Puggy
« SOS d’un terrien en détresse » – Daniel Balavoine
Requiem K626 : Lacrimosa – Wolfgang Amadeus Mozart
“Time is running out” – Muse
“Walking on Fire” – Rilan & the Bombardiers
“Now that I’ve got you love” – Sean Paul
“Ninja” – The George Kaplan Conspiracy
“Godzilla ft. Juice WRLD’ – Eminem
Art Barkley & The Jazz Messengers

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Les artistes et leurs équipes sont de plus en plus autonomes, je pense donc que des structures comme OdAce Music qui leur donnent toutes les clefs et les contacts pour évoluer vont se multiplier ces prochaines années (c’est d’ailleurs déjà le cas depuis très récemment). Il n’y a plus ce prestige qu’il y avait à l’époque d’évoluer dans des gros labels par exemple. Les artistes tendent à vouloir vivre de belles aventures, accompagnés de leur équipe avec qui ils ont commencé.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Je continuerai toujours de faire de la musique en tant qu’artiste et je continuerai sûrement toujours d’accompagner des projets avec OdAce Music. Mais peut être que d’autres activités prendront plus de place au cours de ma vie. Je pense notamment à la réalisation audiovisuelle, l’acting ou encore étudier en profondeur la psychologie.

Autre chose à rajouter ?

Flamboyons nos esprits.

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« I’ve got you under my skin » – Frankie Valli & The Four Seasons

The band’s richest track in my opinion, but still with the same recipe (polished musicality, groovy rhythm, harmonies, Frankie Valli’s wide vocal range and his very positive energy). A not so famous band which is nevertheless a precursor of pop and is also behind a lot of international hits (particularly many were covered years later).

« What a Life » – Scarlet Pleasure

The choice to put on a recent track, which mixes everything I love in today’s music, an urban vibe with multiple and gripping musicalities. It’s a central piece of the movie « Drunk » that made me appreciate it even more, a track that smells freedom.

« Spitwalk » – Puppetmastaz

I had to put Puppetmastaz, the first band I adored in my life and which therefore obviously inspired me a lot. This track brings together everything I love about them, powerful instrumentals, strong vocal identities, and a deconstructed flow that is both nonchalant and flamboyant.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

It was the end of my bachelor’s degree, which I did in Erasmus (specialty « Music Marketing & Management » in the Netherlands). It confirmed to me that this is what I wanted to do for a living, to combine communication and music.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Seeing Deluxe in concert for example, I think that it cannot leave anyone indifferent. For someone who doesn’t go out a lot, it should make him want to attend to more concerts.

Why on earth did you want to work in music?

I’m still wondering … No, it’s simple for me. First and foremost, music fascinates me. Then, I decided to professionalize it, more particularly to combine it with communication (pedagogy, strategies, challenges) which fascinates me just as much. So to make these 2 passions my daily life, I just had to make them my job.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen <<

“Bounce” – Flatbush Zombies
“How I Needed You” – Puggy
« SOS d’un terrien en détresse » – Daniel Balavoine
Requiem K626 : Lacrimosa – Wolfgang Amadeus Mozart
“Time is running out” – Muse
“Walking on Fire” – Rilan & the Bombardiers
“Now that I’ve got you love” – Sean Paul
“Ninja” – The George Kaplan Conspiracy
“Godzilla ft. Juice WRLD’ – Eminem
Art Barkley & The Jazz Messengers

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

The artists and their teams are more and more autonomous, so I think that structures like OdAce Music which give them all the keys and the contacts to evolve will multiply in the coming years (this has already been the case since very recently). There is no longer the prestige to sign with big music labels, for example. Artists tend to want to live great adventures, accompanied by their teams with whom they started.

Is there life after music, and what would yours be ?

I will always continue to make music as an artist and will surely always continue to accompagny projects with OdAce Music. But maybe other activities will take up more space in my life. I am thinking in particular of audiovisual directing, acting, or even studying psychology in depth.

Anything else to add ?

Let’s blaze our minds

« Turn to the sun, and the shadow will be behind you »

Laisser un commentaire