30 de moins de 30 ans 2019 : Rémi Caumont

« On n’est jamais mieux servi que par soi-même. »

Études / Studies

Master II de marketing & e-business – INSEEC Lyon

Poste actuel / Current position

Chargé de communication chez Ninkasi Musiques.

Communication manager at Ninkasi Musiques.

 

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

 

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Homework – Daft Punk

Comme pour beaucoup, ce disque a été ma première grosse claque musicale, un premier pas dans les musiques electro qui ne m’ont jamais quitté depuis.

« Move Your Body » – Marshall Jefferson

J’ai découvert ce titre au hasard dans GTA San Andreas en 2005 je crois. C’est mon grand frère qui l’avait acheté sur PS2.

« Lille Vals » – Storken

C’est un titre que j’ai entendu dans une soirée à Lyon et depuis ça tourne en boucle dans mon Spotify, la mélodie me file la pêche le matin.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

J’ai fait un stage com chez Jazz à Vienne à la fin de ma licence en 2015. J’y connaissais rien en jazz mais j’ai appris plein de trucs sur ce style. C’est à ce moment là que je me suis dit qu’en fait, c’était possible de bosser dans la musique et d’en vivre sans forcément être artiste. J’ai aimé l’avant-pendant-après événement et l’adrénaline que ça génère. En sortant de ce stage je me suis dit qu’il fallait absolument que je renouvelle l’expérience, ailleurs.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Depuis septembre, on enchaîne les dates au Ninkasi et j’ai déjà pris pas mal de claques, mais on a reçu Kokoroko en octobre et c’était vraiment hyper groovy en live. C’était un samedi, j’avais un peu fait la fête la veille et j’étais fatigué, mais ça m’a carrément redonné la pêche pour toute la soirée. Les musiciens et l’énergie qu’ils dégagent sont juste incroyables.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Depuis tout petit j’adore la musique. Je tapais sur des boîtes de conserve dans mon jardin quand j’étais minus. Ensuite, j’ai commencé à animer des soirées, je faisais le DJ pour des mariages (j’ai poncé la Bande à Basile et la Macarena)… Puis c’est devenu un peu plus sérieux quand je suis arrivé à Lyon, j’ai commencé à composer mes propres sons dans la veine nu-disco, à jouer dans des clubs à Lyon et en France. C’était cool mais ça me faisait pas vivre. Je suivais mes études de com et je me suis dit pourquoi pas allier passion et formation. Du coup je me suis orienté vers la com dans le secteur culturel.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Solo e Pensoso – Luca Marenzio (par The Deller Consort)
Concerto pour piano n°2, op. 18, 1er mouvement – Sergueï Rachmaninov (par Jeno Jando)
« La Javanaise » – Serge Gainsbourg
« Fisherman’s Blues » – The Waterboys
« Breaking The Girl » – Red Hot Chili Peppers
« Stockholm Syndrome » – Muse
« Videotape » – Radiohead (Bonnaroo Version)
« Soleil Dieu » – Bon Voyage Organisation
« Natural Disaster » – Half Moon Run
« Footstep » – Zopke

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Chez Ninkasi, on développe en ce moment un système de captation vidéo avec une start-up lyonnaise dans nos deux salles du Ninkasi Gerland. On programme énormément de groupes émergents, de groupes locaux et on se dit que le livestream peut être une superbe vitrine pour eux. A l’avenir on devrait être en capacité de retransmettre en live leurs concerts dans tous nos établissements (19 aujourd’hui) et sur les réseaux sociaux, on a encore quelques points techniques à affiner. Mais c’est le turfu !

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle ?

Mon autre rêve à côté de la musique quand j’étais petit (et j’en ai eu beaucoup), c’était de devenir concepteur de montagnes russes. Du coup je pense que je serais designer de grand 8.

Autre chose à rajouter ?

Merci LNO !

 

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« La Javanaise » – Serge Gainsbourg

For me the greatest french songwriter who perfectly mixed music to the French language.

« Space Dementia » – Muse

Song which perfectly mixed rock with classical music.

« Videotape » – Radiohead

Try to find the real beat of the song, and you will realized how much a song can defy your brain.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

When my friend and artist Zopke presented to me his project about immersive music. I noticed all development opportunities and founded 3D Sound Records.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Muse is more than a concert, that’s a real show for eyes and ears.

Why on earth did you want to work in music?

Since my childhood, I love music. I was playing drums on cans in my garden when I was a baby. Then, I started to make the DJ for weddings. Then things became a little more serious when I arrived in Lyon, I I started to produce my own sounds, to play in clubs in Lyon and in France. It was cool but it didn’t make me live. I was following my communication studies and I said to myself « why would you not combine passion and studies ?».

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Solo e Pensoso – Luca Marenzio (par The Deller Consort)
Concerto pour piano n°2, op. 18, 1er mouvement – Sergueï Rachmaninov (par Jeno Jando)
« La Javanaise » – Serge Gainsbourg
« Fisherman’s Blues » – The Waterboys
« Breaking The Girl » – Red Hot Chili Peppers
« Stockholm Syndrome » – Muse
« Videotape » – Radiohead (Bonnaroo Version)
« Soleil Dieu » – Bon Yoyage Organisation
« Natural Disaster » – Half Moon Run
« Footstep » – Zopke

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

At Ninkasi, we are currently developing a video live streaming system with a Lyon start-up in our two stages at Ninkasi Gerland. We program a lot of emerging groups, local groups and we think that the livestream can be a great showcase for them. In the future we should be able to broadcast live their concerts in all our venues (19 today) and on social networks, we still have a few technical points to refine. But it’s the future !

Is there life after music, and what would yours be?

I wanted to do a lot of jobs when i was a child. But my biggest dream (next to music) was to become a roller coaster designer. So I think I would be a roller coaster designer.

Anything else you’d like to add?

Thank u LNO !

 

 

Une réflexion sur “30 de moins de 30 ans 2019 : Rémi Caumont

Laisser un commentaire