30 de moins de 30 ans 2019 : Orlando Apesteguy

« People usually complain that music is so ambiguous, and what they are supposed to think when they hear it is so unclear, while words are understood by everyone. But for me it is exactly the opposite… what the music I love expresses to me are thoughts not too indefinite for words, but rather too definite. » – Felix Mendelssohn

Études / Studies

Université Paris-Saclay, Master Administration de la Musique et du Spectacle Vivant

Mémoire / Research Paper

« Les Clés du Succès : Évolution du processus compositionnel de la musique pop-rock des années 1960 à nos jours »

Poste actuel / Current position

Fondateur et gérant du label 3D Sound Records

Founder and manager at 3D Sound Records

>> Twitter <<

>> LinkedIn <<

>> Facebook <<

>> Instagram <<

>> Site Internet <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« La Javanaise » – Serge Gainsbourg

À mon sens, le plus talentueux auteur-compositeur français qui a parfaitement su mettre en musique la langue française.

« Space Dementia » – Muse

Chanson qui mêle merveilleusement bien le rock et la musique classique.

« Videotape » – Radiohead

Essayez de comprendre où se trouve le premier temps de la mesure, et vous vous rendrez compte à quel point une chanson simple à première vue peut totalement vous retourner le cerveau

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Lorsque mon ami et artiste Zopke m’a proposé de le suivre dans son projet de musique immersive. J’y ai vu toutes les perspectives de développement et ai créé le label 3D Sound Records.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Un live de Muse est plus qu’un simple concert, c’est un véritable spectacle pour vos yeux et vos oreilles.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Quand est arrivé l’heure du choix post-bac, je ne savais pas exactement quel métier je souhaitais exercer, encore moins dans quelle filière m’orienter. C’est à ce moment où ma passion, la musique, s’est révélée comme l’option n°1. Puis, c’est lors de ma licence que je me suis réellement aperçu que travailler dans la musique ne se résume pas à l’enseigner ou à l’interpréter, mais aussi à la façonner, la diffuser ou la vendre. Cette facette ne demande plus seulement un profil de musicologue, mais des notions de techniques du son, production musicale, marketing, administration etc. La liaison de ces multiples compétences est le dénominateur commun à la production musicale. Et ce qui m’intéresse est justement de toucher à toutes ces disciplines en ayant comme objectif la production d’une chanson, d’un album.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Solo e Pensoso – Luca Marenzio (par The Deller Consort)
Concerto pour piano n°2, op. 18, 1er mouvement – Sergueï Rachmaninov (par Jeno Jando)
« La Javanaise » – Serge Gainsbourg
« Fisherman’s Blues » – The Waterboys
« Breaking The Girl » – Red Hot Chili Peppers
« Stockholm Syndrome » – Muse
« Videotape » – Radiohead (Bonnaroo Version)
« Soleil Dieu » – Bon Yoyage Organisation
« Natural Disaster » – Half Moon Run
« Footstep » – Zopke

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Les nouvelles technologies ont accompagné la musique au cours de ses évolutions et lui ont attribué des sonorités bien définies : l’amplification du rock des 50’s, le multipiste et ses ambitieuses créations des 60’s, le synthé des 80’s ou bien le vocoder des années 2000. Ces technologies ont toutes un point commun ; elles existaient bien des années auparavant et ont caractérisé le son d’une époque lorsqu’elles se sont démocratisées. Quel est donc l’avenir de la musique ? Nous explorons la piste des musiques immersives. Nous nous cantonnons à créer et à écouter nos musiques en stéréo alors que nous utilisons constamment des casques audio, des écouteurs, parfois même des systèmes de son multicanal qui permettent une immersion musicale à 360° et multiplient considérablement les perspectives de création sonore. La décennie 2020 sera-t-elle celle de la démocratisation des musiques immersives ?

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle ?

Je pense à un retour sur mon archipel, mais toujours en musique !

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« La Javanaise » – Serge Gainsbourg

For me the greatest french songwriter who perfectly mixed music to the French language.

« Space Dementia » – Muse

Song which perfectly mixed rock with classical music.

« Videotape » – Radiohead

Try to find the real beat of the song, and you will realized how much a song can defy your brain.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

When my friend and artist Zopke presented to me his project about immersive music. I noticed all development opportunities and founded 3D Sound Records.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Muse is more than a concert, that’s a real show for eyes and ears.

Why on earth did you want to work in music?

During my bachelor in musicology, I understood that working in music is more than to become a teacher or a performer. For production, publishing or selling, we need aptitudes in sound engineering, administration and marketing. The connection between all these competences defines the musical production, arousing my interest in musical industry.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Solo e Pensoso – Luca Marenzio (par The Deller Consort)
Concerto pour piano n°2, op. 18, 1er mouvement – Sergueï Rachmaninov (par Jeno Jando)
« La Javanaise » – Serge Gainsbourg
« Fisherman’s Blues » – The Waterboys
« Breaking The Girl » – Red Hot Chili Peppers
« Stockholm Syndrome » – Muse
« Videotape » – Radiohead (Bonnaroo Version)
« Soleil Dieu » – Bon Yoyage Organisation
« Natural Disaster » – Half Moon Run
« Footstep » – Zopke

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

Musical evolution has been always linked to emerging technologies. Amplifiers and rock ‘n’ roll in the 1950’s, multitrack recording and ambitious songs in the 1960’s, synthesizer and new wave in the 1980’s, vocoder and electronic music in the 2000’s… What next? We are focused on immersive music. We still create and listen to music using stereo even though we use headphones, headsets or surround audio systems allowing an immersive experience and, furthermore, increasing creativity.

Is there life after music, and what would yours be ?

Maybe a comeback at home, musically, sure!

 

Une réflexion sur “30 de moins de 30 ans 2019 : Orlando Apesteguy

Laisser un commentaire