30 de moins de 30 ans 2019 : Anne Sinkievic

Credit photo : Marie Rouge

« Deviens génial(e). » – VALD

Université / University

Licence Lettres Modernes – CAP CUISINE – Formation chargée de production et management de projets artistiques – Formation Podcast

Modern Letters License – Cook Diploma – Production manager and artistic project manager training – Podcast Training

Poste actuel / Current position

Créatrice et productrice du projet de podcasts Subjective®

Creator and producer of the podcast project Subjective®

 

>> Profil Facebook <<

>> LinkedIn <<

>> Instagram <<

 

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« Don’t let me be misunderstood » – Nina Simone

Parce que ce morceau, avec les paroles et la voix de Nina Simone, me brise le coeur à chaque écoute.

« The Psychotic Monks » – Isolation

Parce que ce groupe – et ce titre, quitte à n’en choisir qu’un – livrent une puissance scénique et humaine à laquelle je n’avais jamais été confrontée avant.

« Pitbull » – Booba

C’est ULTRA CLICHÉ mais comme pas mal de personnes, j’ai grandi avec le rap de la fin des années 90, début 2000 et Booba, avec ce titre, s’adressait déjà à l’époque à tous les cancres qui ont envie de réussir et aujourd’hui, ce morceau résonne toujours autant.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

L’année dernière, je collaborais avec une artiste sur son projet musical lorsque celle-ci m’a dit : « Pourquoi tu ne lances pas ton propre projet au lieu de te plier en 4 pour celui des autres ? ». Après ça, j’ai tout remis en question et je me suis lancée. Pour citer un rappeur « assez connu » et qui peut résumer cette question : « j’m’en fous de l’argent mais je n’veux pas que les autres s’en fassent sur mon dos / alors je gère ma société en mode entrepreneur et m’intéresse à l’espèce comme un anthropologue / c’est dur de vivre de ta passion avant que ça soit solide et rentable / t’as l’impression de salir tes rentspa et t’as la pression ».

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Direct : The Psychotic Monks. On se sent (re)vivre à chacun de leurs concerts. Qu’on aime leur musique ou non, peu de groupes arrivent à sortir les gens d’eux-même, le temps d’un concert.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Dès mon premier concert, vers 13 – 14 ans (c’était le groupe Luke à l’époque), j’ai saisi assez vite l’aura que les artistes pouvaient procurer sur la foule, l’intensité et la résonance des concerts, la façon dont certaines chansons peuvent sauver les gens et plus récemment la résilience et la force de certaines personnes à retourner dans une salle où l’indicible s’est passé pour continuer à la faire revivre. Tout ça mélangé depuis plus de 15 ans – j’en ai 28 – me donne envie d’œuvrer pour ce milieu, qui peut être aussi beau que dénué d’âme.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

« Running Up That Hill (a deal with god) » – Kate Bush
« Smells like teen Spirit » – Nirvana
« Bizarre » – Lorenzo & Vald
« Tiger Song » – Emilie Zoé
« Gods & Monsters » – Lana del Rey
« Reckoner » – Radiohead
« Here with me » – Dido
« Crispy Bacon » – Laurent Garnier
« La Isla Bonita » – Madonna
« Still D.r.e (feat. Snoop Dog) » – Dr. Dre

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Arriver à redonner une parole aux artistes avec des interviews qui ne s’inscrivent pas dans un contexte marketing ou une instantanéité fidèle aux réseaux sociaux. Les formats de Rebecca Manzoni, Augustin Trapenard et Laura Leishman m’ont donnés envie de faire ce métier et j’aspire à avoir leur niveau, un jour. C’est déjà, un premier enjeux.

Les autres enjeux sont de trouver un concept assez innovant sur la durée sans perdre de son authenticité et bien sûr, en le faisant monétiser pour rémunérer définitivement et à terme les personnes qui m’accompagnent sur ce projet – en plus de moi-même. Le format du podcast est encore émergent en France mais avec beaucoup de travail, de passion et d’innovations, on peut créer un écosystème qui mette tout le monde d’accord.

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Le but, c’est qu’il n’y en ait pas d’autres. J’ai déjà donné dans « la vie avant la musique » et je suis contente de commencer à enfin faire ce qui me fait vibrer.

Autre chose à rajouter ?

Merci (beaucoup) à vous :  La Nouvelle Onde  !

Et allez streamer le podcast SONORE sur la plateforme Ausha, ou sur Apple Podcast, encore plus si vous travaillez pour une société de podcasts !

 

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« Don’t let me be misunderstood » – Nina Simone

Because this song, with the words and the voice of Nina Simone break my heart with each listening.

« The Psychotic Monks » – Isolation

Because this group – and this title, even if they choose only one – deliver a scenic and human power that I have never experienced before.

« Pitbull » – Booba

It’s ULTRA CLICHE but like a lot of people, I grew up with the rap of the late 90s and early 2000s and Booba, with this title, was already addressing at the time to all the dunces who want to succeed and today, this song still resonates as much.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

Last year, I was collaborating with an artist on her musical project when she told me: « Why do not you start your own project instead of bending into 4 for that of others? « . After that, I questioned everything and I started. To quote a rapper « well known » and who can summarize this question : « j’m’en fous de l’argent mais je n’veux pas que les autres s’en fassent sur mon dos / alors je gère ma société en mode entrepreneur et m’intéresse à l’espèce comme un anthropologue / c’est dur de vivre de ta passion avant que ça soit solide et rentable / t’as l’impression de salir tes rentspa et t’as la pression ».

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Directly: The Psychotic Monks. One feels (to relive each of their concerts) Whether we like their music or not, few bands manage to get people out of their own lives for a concert.

Why on earth did you want to work in music?

From my first concert, around 13 – 14 years old (it was the Luke band at the time), I quickly grasped the aura that artists could give on the crowd, the intensity and resonance of concerts, the way some songs can save people and more recently the resilience and strength of some people to return to a room where the unspeakable happened to continue to revive. All this mixed for more than 15 years – I have 28 – makes me want to work for this environment, which can be as beautiful as deprived of soul.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

« Running Up That Hill (a deal with god) » – Kate Bush
« Smells like teen Spirit » – Nirvana
«Bizarre » – Lorenzo & Vald
« Tiger Song » – Emilie Zoé
« Gods & Monsters » – Lana del Rey
« Reckoner » – Radiohead
« Here with me » – Dido
« Crispy Bacon » – Laurent Garnier
« La Isla Bonita » – Madonna
« Still D.r.e (feat. Snoop Dog) » – Dr. Dre

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

To give a word to artists with interviews that do not fit in a marketing context or a snapshot faithful to social networks. The formats of Rebecca Manzoni, Augustin Trapenard and Laura Leishman made me want to do this job and I aspire to their level, one day. It is already, a first stakes.

The other issues are to find a fairly innovative concept over time without losing its authenticity and of course, by making it monetize to pay definitively and ultimately the people who accompany me on this project – in addition to myself. The format of the podcast is still emerging in France but with a lot of work, passion and innovation, we can create an ecosystem that makes everyone agree.

Is there life after music, and what would yours be ?

The goal is that there are no others. I have already given in « life before music » and I am happy to finally start doing what thrills me.

Anything you’d like to add ?

Thank you (a lot) to you : La Nouvelle Onde!

And go stream the SONORE podcast on the Ausha platform or Apple Podcast.

 

« Become awesome. » – VALD

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s