#PrixLNO 2018 : Pauline Lambert – « Je gère »

« La musique, c’est du bruit qui pense. » – Victor Hugo

« The word ‘listen’ contains the same letters as the word ‘silent’ » – Alfred Brendel

Université / University

Conservatoire national supérieur de musique (CNSM) de Paris, Prix d’esthétique
Sciences Po Paris, Master Affaires publiques
École Normale Supérieure (ENS) Ulm, département d’histoire et théorie des arts
École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Master musique

Mémoire/ Master research paper

Mémoire de recherche sur la représentation, l’interprétation et la réception de Don Juan de Mozart au XIXe siècle à Paris

Poste actuel / Current position

Animatrice pour Radio Classique : Tempo du lundi au vendredi de 14h30 à 17h / Chargée des actions culturelles, Les Talens Lyriques
/ Radio presenter for Radio Classique: Tempo, Monday-Friday, 2.30pm – 5pm / Education project manager, Les Talens Lyriques

>> Profil Linkedin <<

>> Twitter <<

>> Profil Facebook <<

>> Instagram <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Les Misérables – « Mon Prince est Arrivé Déjà »

Le sommet de ma carrière pop à 10 ans dans cette comédie musicale jouée en scène avec des chanteurs professionnels et plus de 500 amateurs !

Piotr Ilitch Tchaïkovski – « La Valse des flocons de neige » – Casse-Noisette 

Dans un autre registre, la première œuvre que j’ai chantée avec la maîtrise de l’Opéra de Lyon, dans ce ballet féérique.

Anton Dvořák – Pièce lyrique n°1

Une pièce entendue un jour radieux et jouée par une magnifique violoniste, Geneviève Laurenceau, j’en ai encore des frissons.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Toutes les expériences professionnelles que j’ai eues pendant mes (longues !) années d’études : au Théâtre du Capitole de Toulouse, au Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence, au Festival de musique de chambre d’Obernai en Alsace, au cabinet du ministre de la Culture… Beaucoup de personnes m’ont fait confiance lorsque j’étais très jeune, et je leur en suis vraiment reconnaissante.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Le Sacre du printemps, ce ballet de Stravinsky chorégraphié par Pina Bausch et dirigé par Esa-Pekka Salonen : un véritable coup de poing esthétique. Un collectif de danseurs porté par une mise en scène tellurique, une lecture lumineuse et organique de la musique.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

J’ai découvert la musique par la pratique et c’est très vite devenu une nécessité, d’en jouer, d’en écouter et ensuite de travailler dans ce domaine. Je me suis justement posée cette question un moment pendant mes études mais j’aime trop la musique, toutes les musiques, pour imaginer un autre champ professionnel !

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Barbara – « Il n’y a pas d’amour heureux »
Chausson, sicilienne du Concert
Couperin – Leçons de ténèbres, Troisième leçon par Sandrine Piau, Véronique Gens, Christophe Rousset et Les Talens Lyriques
Ella Fitzgerald et Louis Armstrong – « Summertime »
Haendel – Ariodante, « Scherza infida » par Anne-Sofie von Otter
Reich – « Clapping music »
Respighi – Les fontaines de Rome, « La fontaine de la villa Médicis »
Staff Benda Bilili – « Moto moindo »
Stromae – « Papaoutai »
Vampire Weekend – « Cape Cod Kwassa Kwassa »

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

De nombreux enjeux et des défis considérables à relever !
– le renouvellement des formes du concert classique et des formes radiophoniques
– la participation de tous les publics à la création, à la radio et au spectacle vivant
– une réelle démocratisation et une pratique de la musique pour tous, dès le plus jeune âge : tout le monde ne va pas nécessairement l’adorer mais tout le monde a le droit d’y goûter un peu, et peut-être de l’aimer !
– l’interculturalité : un dialogue urgent et nécessaire entre les cultures
– la gestion des data et les recommandations auprès des publics pour éviter de s’enfermer dans un cercle de préconisations trop restreint qui ne reflète pas l’éclectisme musical.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Il y a une vie (professionnelle) après la musique mais il n’y a pas de vie (tout court) sans musique.

Autre chose à rajouter ?

Merci à vous pour ce prix qui est essentiel pour mettre en avant les jeunes talents, dans toutes les esthétiques musicales, qui bouillonnent d’idées et d’envies !

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

Les Misérables – « There is a castle on a cloud »

The hit of my pop career when I was 10 with professional and amateur singers!

Piotr Ilitch Tchaikovsky – « La Valse des flocons de neige » – The Nutcracker

The very first piece I sang in Lyon at the Opera, with the children choir.

Anton Dvořák – Pièce lyrique n°1

A piece I heard during a radiant day, performed by a wonderful violin player, Geneviève Laurenceau, I still gives me shivers.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

All experiences I had when I was still studying were important: in Toulouse at the opera house, in Aix-en-Provence for the festival, in Alsace in Obernai for a chamber music festival, at the cabinet for the French Ministry of Culture… Many persons trusted me when I was very young and I am extremely thankful.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Rite of Spring, a ballet written by Stravinski, choreographied by Pina Bausch and conducted by Esa-Pekka Salonen: an aesthetic punch. Dancers led by a telluric staging with a brilliant and organic vision of the music.

Why on earth did you want to work in music?

I discovered music through practice and it became quickly a daily need to perform it, to listen to it and then to work for it. This is a question I have asked myself during my studies but I quickly realized I loved music too much to work in another field.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Barbara – « Il n’y a pas d’amour heureux »
Chausson, sicilienne du Concert
Couperin – Leçons de ténèbres, Troisième leçon par Sandrine Piau, Véronique Gens, Christophe Rousset et Les Talens Lyriques
Ella Fitzgerald et Louis Armstrong – « Summertime »
Haendel – Ariodante, « Scherza infida » par Anne-Sofie von Otter
Reich – « Clapping music »
Respighi – Les fontaines de Rome, « La fontaine de la villa Médicis »
Staff Benda Bilili – « Moto moindo »
Stromae – « Papaoutai »
Vampire Weekend – « Cape Cod Kwassa Kwassa »

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

Many exciting challenges to be taken:
– New concert forms to be imagined and new radio programs to be imagined
– Audience participation to concerts, radio programs and performances
– A real democratization and a musical practice for all, from the very young age: every one will not necessarily like it but everybody has the right to try it and maybe love it!
– Interculturalism and an urgent dialogue between cultures
– Data and recommandations questions to avoid receiving always the same choices in a limited range as we all have eclectic tastes.

Is there life after music, and what would yours be ?

There is a professional life after music but there is no life without music.

Anything else you’d like to add ?

Thank you for this prize which is a good way to promote young talents who have many ideas in all musical fields!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s