30 de moins de 30 ans – Johanna Bourdon

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » – Mark Twain

Université / University 

Double Master en Droit des Affaires et Management, ULCO et SKEMA Business School / Master en Administration et gestion du spectacle vivant, La Sorbonne – Paris IV

Mémoire / Research Paper

Mémoire sur le livre numérique et son regime juridique / Mémoire sur le spectacle vivant en Afrique francophone

Poste actuel / Current position

Juriste au Théâtre Musical de Paris – Châtelet

 

>> Profil LinkedIn <<

>> Twitter <<

>> Profil Facebook <<

>> Instagram <<

 

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

The Cranberries – « Just My Imagination »

Parce qu’elle me rappelle ma mère et parce qu’elle a bercé mon adolescence.

R.E.M. – « Losing my Religion »

Parce qu’elle me donne envie d’aimer.

Habib Koité – « Wassiye »

Parce qu’elle marque le début de mon amour pour la musique africaine.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Quand je suis sortie du spectacle Mamma Mia au Théâtre Mogador, j’avais environ 15 ans et j’étais tellement heureuse que ça m’a donné envie de travailler dans ce milieu.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Un concert de Stromae

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

La passion 🙂

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

David Bowie – « Starman »
Dr. Dre – « Still Dre »
ABBA – « Dancing Queen »
Vivaldi – Les Quatre Saisons
Bellini – Casta Diva
Norah Jones – « Come Away With Me »
Isaac Delusion – « Couleur menthe à l’eau »
Daft Punk – « Da Funk »
Françoise Hardy – « Tous les garçons et les filles »
The Mamas & The Papas – « California Dreamin' »

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Le droit est en évolution constante donc il y aura toujours des nouvelles règles applicables au milieu de la musique. Ça constitue un premier enjeu car il faut rester attentif à ces changements.

De plus en plus d’associations, y compris les associations musicales, sont subventionnées à hauteur de plus de 50% de leurs revenus et sont par conséquent désormais soumises aux règles des marchés publics. L’enjeu est de savoir comment des petites structures pourront mettre en application ces nouvelles règlementations. Est-ce que cela va nécessiter la création de postes de juristes pour ces structures ? Est-ce que ces associations bénéficieront d’une certaine souplesse des tribunaux ?

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Avocate en droit de l’environnement ou gérante d’un salon de thé en bord de mer.

Autre chose à rajouter ?

Continuons à faire vivre la musique et à nous entraider pour la faire vivre !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s