Nathan BERNARD

« La musique mérite d’être la seconde langue obligatoire dans toutes les écoles du monde » – Paul Carvel

Université / University

Sorbonne Paris IV – Master Pro Administration et Gestion de la Musique

Mémoire / Master Research Paper

Les stratégies à 360° initiées en France à partir de 2007 représentent-elles une solution pérenne pour la filière musicale ? / Are the 360° strategies initiated in France from 2007 represent a sustainable solution for the music industry ?

Poste actuel / Current position

Gestionnaire Copyright Junior chez Sony/ATV Music Publishing France / Junior Copyright Manager at Sony/ATV Music Publishing France

>> Profil Linkedin <<

>> Twitter <<

 

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

« Let Love Rule » – Lenny Kravitz

Tout simplement le morceau préféré du premier disque que j’ai acheté. Loin d’imaginer la signification et l’espoir des paroles, c’est d’abord le splendide solo de saxophone qui a capté mon attention. Un certain John chantait « Give Peace A Chance » en 1969, vingt ans plus tard c’est au tour du dandy Kravitz de décrier son « Let Love Rule ».

« I Want To Break Free » – Queen

En référence à la première cassette que j’ai eu en ma possession début des années 2000. Je me souviens avoir tellement écouté ce titre en boucle jusqu’à en connaitre par coeur le solo de guitare) que j’ai fini par acquérir suffisamment de crédibilité pour remporter quelques années plus tard l’incroyable concours de air guitar organisé dans mon collège, un grand moment. Merci Brian..!

« Hold On I’m Comin’ » – Sam & Dave

Premiers frissons et première vision des années 60’s, de la musique et de l’Amérique de cette époque. Sans couleur et en dehors de tout préjugé, cette vidéo illustre la musique R’n’B à son apogée dans une Amérique encore divisée socialement.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Depuis tout petit mes parents m’ont toujours emmenés voir des concerts, que ce soit des concerts de rock, de variété, de musiques plus traditionnelles ou même de rap. Je pense que cela a vraiment nourri ma volonté de travailler avec et pour les artistes, et cela de quelque manière que ce soit.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Je l’inviterais avec plaisir découvrir le groupe Phoenix, dont les lives sont toujours impressionnants !

Ma dernière claque reste l’artiste Chassol, pianiste virtuose français méconnu du grand public mais d’une justesse implacable et très impressionnant !

Le groupe Puggy dans un autre registre est aussi excellent sur scène !

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

La folie certainement ?! En ce qui me concerne, c’est naturellement la passion qui m’a entraîné vers les métiers de la musique. Même si cela n’a jamais été facile de me projeter vers ce domaine au moment du choix de mon orientation professionnelle, je pense qu’il y a quelque chose qui relève de l’évidence, de la passion. Ce qui est certain c’est que j’ai tout fait pour parvenir à conjuguer mes compétences générales acquises au cours de ma licence d’économie-gestion et mon profond désir de me rapprocher de ce secteur d’activité. Ce que je trouve encourageant, c’est de voir la multiplication des cursus comme celui que j’ai suivi à la Sorbonne qui, même s’ils commencent seulement à émerger, permettent à des profils comme le mien de se frayer un chemin vers les métiers qui entourent les artistes !

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

The SugarHill Gang – « Rapper’s Delight »
Tame Impala – « Elephant »
Ghinzu – « Dragster Wave »
Phoenix – « Fior Di Latte »
Kent – « Bienvenue au Club »
The Rolling Stones – « It’s Only Rock’n’Roll (But I Like It) »
Jacques Brel – « La Valse à Mille Temps »
Pond – « Holding Out For You »
Joe Cocker – « With A Little Help From My Friends » (Live at Woodstock)
Ennio Morricone – « C’era una volta il west »

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

Les enjeux liés à mon métier dans l’édition semblent se dessiner, d’ici les cinq prochaines années, autour du contrôle des contenus musicaux mis en ligne. En effet à l’heure du numérique, de nouvelles règlementations (impulsées par le Parlement Européen notamment) tentent de rabattre les cartes entre les hébergeurs et diffuseurs de contenus et les ayant-droits. Les sites tels que YouTube et autre Facebook devront prochainement instaurer des « mesures techniques » afin d’identifier les contenus protégés par des droits d’auteur et mettre en place des démarches proactives pour, en cas de demande des ayant-droits, retirer les publications. C’est un changement majeur puisqu’il ouvre une brèche quant au statut d’« hébergeur passif » derrière lequel les plates-formes se réfugiaient jusqu’à maintenant. Nul doute alors que les débats actuels autour de ces questions permettront un jour aux créateurs d’avoir le droit d’être protégés dans cette jungle numérique.

Ensuite, je suis persuadé que le marché de la musique, qui semblait condamné à s’effriter au début de la décennie, est poussé de plus belle par la popularité croissante des plates-formes telles que Spotify, Apple Music ou Deezer qui a régénéré le secteur et convaincu les éditeurs de musique d’enrichir leurs catalogues, ce qui est plutôt une bonne nouvelle !

Il est enfin possible d’évoquer un dernier enjeu qui concerne les dépôts des titres édités à la SACEM. Des discussions sont effectivement en cours entre l’ensemble des parties prenantes à propos de la mise en place d’outils qui permettraient de déclarer les titres de manière dématérialisée. Tout cela évolue à tempo réduit car les enjeux juridiques qu’y sont liés sont considérables et que même si la SACEM est prête à accepter plus de souplesse, la protection des oeuvres, elles, se doit d’être garantie et contrôlée, ce qui n’est pas encore totalement assuré.

Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Oui, je pense que ma vie serait nourrie de culture et d’échanges. Je souhaiterais certainement monter un établissement du type estaminet-troquet comme l’on peut trouver dans le Nord de la France et y associer un esprit rock’n’roll / musical. L’idée serait de convier les gens à goûter des recettes fraîches élaborées à partir de produits régionaux et de les déguster dans un cadre chaleureux et convivial. Il se tiendrait certainement dans les environs de Lille car j’y suis originaire. L’histoire ne nous dit pas qu’il s’y passerait également quelques concerts durant l’année mais ça serait une idée qui ferait probablement parti du projet !

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

« Let Love Rule » – Lenny Kravitz

Simply my favorite song from the first record I bought. Far from imagining the meaning and all the hope of the lyrics, I just felt in love with the magic saxo solo. One John sang « Give Peace A Chance » in 1969, twenty years later, it’s to the Dandy Lenny Kravitz to share his « Let Love Rule ».

« I Want To Break Free » – Queen

Referring to the first tape I got in the early 2000’s. I remember listening to this song too many times that I acquired enough credibility to win the air guitar conquest organized by my highschool,a great moment ! Thanks Brian..!

« Hold On I’m Comin’ » – Sam & Dave

First chills and first vision of how was 60’s, music and the USA of that time. Without any color and prejudices, this video illustrates the RnB music in its glory times, in a still sociably divised America.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

My parents had a determining role in it. Indeed, they let me assist to so many concert since I was young. Whatever rock, pop, traditional or even rap music, they were right! I think that it really nurtured my desire to work with and for artists, in any way.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

I would gladly invite him/her to discover Phoenix, whose lives are always impressive.

My last slap is the artist Chassol, French virtuoso pianist unknown to the general public but with a relentlessly accuracy and very impressive.

Puggy is also excellent on stage!

Why on earth did you want to work in music?

Probably madness? As far as I’m concerned, it’s naturally passion that has led me to the music business. Although it has never been easy to project myself into this field when choosing my career path, I think there is something that is obvious, passion. Which is certain is that I’ve done everything possible to combine my general skills acquired during my bachelor’s degree in economics and management and my deep desire to get closer to this branch of activity. What is encouraging today is to see the multiplication of courses like the one I attended at Sorbonne University, which, even if they are only beginning to emerge, allow to profiles like mine to make their way to jobs that surround artists!

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

The SugarHill Gang – « Rapper’s Delight »
Tame Impala – « Elephant »
Ghinzu – « Dragster Wave »
Phoenix – « Fior Di Latte »
Kent – « Bienvenue au Club »
The Rolling Stones – « It’s Only Rock’n’Roll (But I Like It) »
Jacques Brel – « La Valse à Mille Temps »
Pond – « Holding Out For You »
Joe Cocker – « With A Little Help From My Friends » (Live at Woodstock)
Ennio Morricone – « C’era una volta il west »

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

To my mind, I think the issues related to my job in publishing that seem to be emerging, within the next five years, around the control of musical content posted online. Indeed, in the digital age, new regulations (mainly leaded by the European Parliament) are trying to fold the cards between hosts and content providers and rights holders. Sites such as YouTube and other Facebook will soon have to introduce « technical measures » to identify content protected by copyright and to implement proactive approaches to, in case of request of the rights holders, remove the publications. This is a major change just like it opens a breach of the status of « passive host » behind which the platforms were hiding until now. There is no doubt then that the current debates around these issues will, one day, give creators the right to be protected into this digital jungle.

Then, I’m convinced that the music market, which seemed to be crumbling at the beginning of the decade, is pushed further by the growing popularity of platforms such as Spotify, Apple Music or Deezer which has regenerated the sector and convinced music publishers to enrich their catalogs, which is rather a good news, isn’t it?

Lastly, it is possible to mention one last issue concerning the registration of published titles at SACEM. Discussions are indeed ongoing between all stakeholders about the implementation of tools that would allow title registration in a dematerialized way. All this evolves at a reduced pace because the legal issues involved are considerable and even if SACEM is ready to accept more flexibility, the protection of the works must be guaranteed and controlled, which is not yet fully insured.

Is there life after music, and what would yours be ?

Yes! I imagine that my life would be filled with culture and exchange. I would probably like to set up an « estaminet-troquet » like we can easily find in the North of France, with a rock’n’roll-musical spirit. The idea would be to gather people to taste fresh recipes made with regional products and enjoy them in a warm and friendly atmosphere. It would certainly be held in the vicinity of Lille because I’m from. The story doesn’t tell us that there would also be some concerts during the year but that would be an idea that would probably be part of the project!

“ »Music deserves to be the second language taught in every school in the world » – Paul Carvel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s