Alexandra AIMARD

“And those who were seen dancing were thought to be insane by those who could not hear the music.” ― Friedrich Nietzsche

Université / University 

Sorbonne Paris III – Master Médiation de la Musique

Mémoire / Master Research Paper

« La Flute enchantée de Kenneth Branagh : un objet médiateur pour la musique »  /

« Kenneth Branagh’s Magic Flute: an object of mediation for music »

Poste actuel / Current position

Artist Coordinator at Harrison Parrott – London, UK

>> Profil LinkedIn <<

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Liszt, Sonate pour piano en si mineur

Une montagne musicale qui arrache le cœur et le remet en place dans des dernières mesures qui s’élèvent vers le divin.

Weezer, « An Island in the Sun »

Je n’ai jamais réussi à garder les sourcils froncés en écoutant cette chanson.

Art Blakey & The Jazz Messengers

L’album entier de 1956 pour un sens du rythme aussi éblouissant que captivant et des cuivres endiablés.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

J’ai toujours été baignée dans la musique et son milieu avec des parents musiciens, mais il était clair dès le départ que la scène n’était pas faite pour moi. J’ai donc fait mon possible pour toucher à tout ce que je pouvais de ce milieu depuis les coulisses.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

Définitivement la comédie musicale 42nd Street : de la musique, de l’énergie, une performance à couper le souffle et un sourire en quittant la salle !

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

C’était une évidence ; la musique est ma passion et à l’heure actuelle je ne me vois pas travailler dans un autre milieu que celui dans lequel j’évolue.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Bobby McFerrin & Richard Bona, « Live in Montreal » 

Camille, « Ta douleur »

Carter, « What Next ? »

Lieti, Musica Ricercata

Messiaen, Visions de l’Amen 

Postmodern Jukebox, « Oops I did it again » 

Ravel, Miroirs 

Mahler, Symphony n°6 

Frank Bridge, « Phantasy » Piano Quartet in F sharp minor

Eminem, « The Real Slim Shady »

SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

A mon sens, la musique « classique » est mal perçue, autant par le public, que par les promoteurs et les orchestres. Il s’agit selon moi de faire comprendre à tous que chaque façon de l’écouter est valable, que chaque génération la percevra d’une manière différente et adaptée à ses besoins. Il n’y a pas de mal à ça ! Il faut laisser la musique suivre son cours et ne pas imposer de cadre d’écoute juste parce que c’est notre vérité.

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

S’il en existe une je dois d’abord vivre ma vie musicale avant de pouvoir passer à autre chose, pour l’instant je ne suis pas prête à l’abandonner !

Autre chose à rajouter ?

« Ceux qu’on a vu danser ont été pris pour des fous par ceux qui n’entendaient pas la musique. » ― Friedrich Nietzsche

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

Liszt, Piano sonata in B-minor

A musical mountain the rips your heart out and replaces it in the last bars that are flying towards the divine.

Weezer, « An Island in the Sun »

I’ve never managed to keep a frown on while listening to this song.

Art Blakey & The Jazz Messengers

The entire 1956 album for it’s astonishing and gripping sense of rythm, as well as furious brass.

Golden Ticket moment : when did you get your big break ?

I was born in a family of musicians so was always surrounded by music, but it was clear from the start that the stage was not for me. So I did everything I could to know as much as possible about everything surrounding the stage.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

Definitely the musical 42nd Street: good music, energy, a breath-taking production and a smile on the public’s face after leaving the show!

Why on earth did you want to work in music?

It was obvious to me; music is my passion and I can’t imagine myself working anywhere else at the moment.

You meet aliens : which 10 tracks do they need to hear ?

>> Listen to the playlist <<

Bobby McFerrin & Richard Bona, « Live in Montreal » 

Camille, « Ta douleur »

Carter, « What Next ? »

Lieti, Musica Ricercata

Messiaen, Visions de l’Amen 

Postmodern Jukebox, « Oops I did it again » 

Ravel, Miroirs 

Mahler, Symphony n°6 

Frank Bridge, « Phantasy » Piano Quartet in F sharp minor

Eminem, « The Real Slim Shady »

SRSLY (seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years ?

For me « classical » music is not perceived correctly by the public, promoters and orchestras. It needs to be listened to in different ways by every generation; they will have different needs and it is not yet understood that there is nothing wrong with that. Music needs to be free, you can’t force someone to feel it in the way you do just because this is your truth.

Is there life after music, and what would yours be ?

If there is one I need to experience my musical life first before I’m able to move on, for now I’m not ready to let go!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s