30 de moins de 30 ans – Antoine Bernou

Crédit photo : @myo_sis  

« L’espoir fait vivre, et ceux qui vivent d’espoir meurent de faim » – Lino

Université / University 

Master franco-allemand d’information et communication, Lyon II

Poste actuel / Current position

Chef de projet URBAN [PIAS] – Co-fondateur FRENCH CONNECTION BERLIN  – Rédacteur Le Bon Son / Label Manager URBAN [PIAS] – Co-founder FRENCH CONNECTION BERLIN – Journalist at le Bon Son

 

>> Profil LinkedIn <<

>> Twitter <<

>> Profil Facebook <<

>> Instagram <<

 

Music is life and life is music : 3 chansons/œuvres musicales marquantes personnellement ?

Scylla & Sofiane Pamart – « Solitude »

Pour la beauté, la virtuosité et l’alchimie puissant du duo piano/voix.

Bavar (feat. La Rumeur)  – « Le chant des casseurs »

Pour ce que représente l’engagement politique dans la musique.

Tandem – La trilogie

Pour son art du storytelling aussi bien musical que visuel.

Ticket gagnant : quel a été le moment déterminant pour mettre le pied à l’étrier dans ce milieu ?

Une demande entrante du Batofar qui nous donnait carte blanche pour organiser un concert chez eux, reconnaissants du travail que l’on fournissait sur lebonson.org. Le concert fut un vrai succès, et de là me vint l’envie forte de définitivement lier mon travail à mes activités annexes.

Recommandation de spectacle/concert à voir absolument pour quelqu’un qui ne sort jamais ?

La nouvelle tournée du groupe de rap belge L’OR DU COMMUN : « SAPIENS TOUR ». Un show très complet, aussi visuel que sonore, travaillé sous tous les aspects, que ce soit l’énergie, la mise en scène, les enchaînements, les jeux de lumière et l’échange avec le public, simple et humain.

Qu’est-ce qui vous a pris de vouloir travailler dans la musique?

Une vraie réflexion sur le « pourquoi » du travail, le sens à donner à mon activité quotidienne et la finalité que je souhaite y fixer. Initialement tourné vers le journalisme, il s’est avéré que ça a finalement été un moyen plus qu’une fin puisque c’est ce qui m’a ouvert les portes de l’industrie musicale.

Vous rencontrez des aliens: les 10 titres / œuvres à leur faire découvrir ?

>> Ecouter la playlist <<

Nas – « The message »
Mafia K’1 Fry – « Pour ceux »
Bushido & Saad – « Nie ein rapper »
Cesaria Evora – « Sodade »
Bob Marley – « Stir it up »
Eric Clapton – « Layla »
Paolo Conte – « Gioco d’azzardo »
Charles Aznavour – « Comme ils disent »
Alan Silvestri – « Forrest Gump Suite »
J.S. Bach – Orchestral Suite No. 3 in D major BWV 1068 – II. Air

 SRSLY (sérieusement) : les enjeux de votre métier dans les 5 prochaines années ?

– Installer Shetif et Babzouz comme des artistes identifiés sur la scène rap
– Me professionnaliser en structurant et développant mon label
– Continuer mon activité de Chef de Projet chez URBAN [PIAS]
– Elargir le spectre d’invités en Allemagne via French Connection Berlin
– Poursuivre mon travail de journaliste auprès du site lebonson.org

 Y a-t-il une vie après la musique et à quoi la vôtre ressemblerait-elle?

Un cauchemar ! Dans un des textes que j’ai écrit, je dis : « OK pour mourir, renoncer à tout même à mes proches, mais j’veux continuer d’écouter du rap après la mort ».

Autre chose à rajouter ?

Je tiens à saluer et remercier les passionnés qui font avancer le mouvement hip-hop chaque jour. Toujours en concert, en studio, en train de travailler sur plusieurs projets, secrets ou non, je vis pour ça.

Si des partenaires ou investisseurs souhaitent me contacter pour développer le projet FRENCH CONNECTION BERLIN, ils sont les bienvenus !

 

…And now, in English…

3 songs/musical works that have been important in your life and why ?

Scylla & Sofiane Pamart – « Solitude »

For its beauty, virtuosity and the magical power of the duo piano/voice.

Bavar (feat. La Rumeur)  – « Le chant des casseurs »

For its political message

Tandem – La trilogie

For its skillful story-telling, musically and visually

Golden Ticket moment: when did you get your big break?

An invitation from Le Batofar to organize a live performance for them, in acknowledgement for our work on lebonson.org. The concert was a big success, and that’s when I decided to quit my nine-to-five job to work full-time in the music industry.

The show/gig you recommend for someone who has rarely ever goes out?

The new L’OR DU COMMUN ‘SAPIENS’ TOUR. This Belgian rap band gives an all-round performance. It’s an elaborate direction, well-sequenced and dynamic, including a light show and fun interaction with the audience.

Why on earth did you want to work in music?

A reflection on the meaning of work, the meaning of a working day and what I wanted that to be. At first, I was interested in journalism, and it proved to be a means to an end because it opened the door to the music industry.

You meet aliens: which 10 tracks do they need to hear?

>> Listen to the playlist <<

Nas – « The message »
Mafia K’1 Fry – « Pour ceux »
Bushido & Saad – « Nie ein rapper »
Cesaria Evora – « Sodade »
Bob Marley – « Stir it up »
Eric Clapton – « Layla »
Paolo Conte – « Gioco d’azzardo »
Charles Aznavour – « Comme ils disent »
Alan Silvestri – « Forrest Gump Suite »
J.S. Bach – Orchestral Suite No. 3 in D major BWV 1068 – II. Air

SRSLY(seriously) : what are the stakes of your job within the next 5 years?

-To give Shetif & Babzouz a clear identity on the rap scene
-To diversify my skills to better develop my label
-To continue as Label Manager for URBAN |PIAS]
-To diversify the music genres when inviting artists to Germany through the French Connection Berlin
-To continue my work as a journalist for lebonson.org website

Is there life after music, and what would yours be ?

A nightmare! I once wrote, « We all die; I can say goodbye to my loved ones, but I still want to listen to rap after I’m dead! »

Anything you’d like to add ?

I’d like to thank all hip-hop lovers whose passion keep hip-hop moving forward. I go to recording studios, to live performances, I work on projects private and professional. I could’n’t live without music. If partners or investers wish to help with FRENCH CONNECTION BERLIN project, they are welcome !

 

« Hope gives life, and those who live in hope die of hunger » – Lino

 

3 réflexions sur “30 de moins de 30 ans – Antoine Bernou

Répondre à Corinne Touzet Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s